Intel vise encore les 'netbooks' avec ses nouveaux Atom, à processeur graphique

Cloud

Intel fait tout pour prolonger le succès de son processeur économique. La nouvelle génération de processeur Atom est la première à intégrer un cœur graphique et un contrôleur mémoire

A la veille des fêtes, ce 21 décembre, quelques jours après la version bêta d’ un kit de développement Atom (cf notre article ), Intel choisit de relancer l’attention sur sa nouvelle génération de processeurs Atom, notamment le N540, destinés notamment aux minis PC dit ‘netbooks’ ou tous “systèmes portables, légers et à faible consommation“.

Les principales caractéristisques des nouveaux Atom sont:

– réduction de la consommation électrique,

– configurations plus petites

– gains de performances

Ces processeurs sont réputés peu gourmands en énergie. La nouvelle génération bénéficie d’une plus forte intégration et gravure en 45 nanomètres “ce qui se traduit par une réduction significative de la consommation électrique, par des gains de performances et par une plate-forme de moindre encombrement“, insiste Intel

En moyenne, la consommation électrique diminuerait de 20% par rapport à la génération précédente, ce qui devrait donc se traduire par une plus longue autonomie pour les PC ‘netbooks’.

Principale innovation : processeur graphique intégré

Ces nouveaux Atom disposent d’un cœur graphique intégré à la puce.

Cette intégration se traduit par des gains de performances pour une nouvelle génération de netbooks et de PC de bureau d’entrée de gamme qui seront aussi plus économes en énergie“, souligne Intel.

Depuis la sortie des premiers processeurs Intel Atom pour netbooks et PC d’entrée de gamme en juin 2008, le marché s’est rapidement développé. Depuis cette date, Intel a en effet livré plus de 40 millions de puces Atom pour netbooks à tous les grands constructeurs du monde.

Intel annonce avoir déjà signé avec de grands constructeurs, dont ASUS, Acer, Dell, Toshiba, Fujitsu, Lenovo, Samsung et MSI.

Les nouveaux Atom sont annoncés comme disponibles pour le 4 janvier 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur