Pour gérer vos consentements :

Intelligence artificielle : les 5 secteurs qui investissent le plus

Le commerce, la finance et l’industrie portent la croissance des dépenses en logiciels, matériels et services d’intelligence artificielle (IA).

Les dépenses mondiales en systèmes d’IA devraient ainsi atteindre 35,8 milliards de dollars cette année. Un chiffre en croissance de 44% par rapport à 2018, prévoit IDC. (source : Worldwide Semiannual Artificial Intelligence Systems Spending Guide). Selon la société d’études, les 5 secteurs qui dépenseront le plus dans ce domaine en 2019 sont les suivants :

1. Retail (vente au détail)
2. Banque
3. Fabrication discrète
4. Fourniture de soins de santé
5. Process manufacturing (production)

Ils dépenseraient ensemble 13,5 Md$ en IA cette année, dont 5,9 Md$ pour le seul retail.

Les cas d’usage dans lesquels ces industries investiraient le plus sont : les agents virtuels du service client, l’automatisation des processus de vente et de recommandation commerciale, les systèmes automatisés de renseignement et prévention des menaces.

Au-delà de 2019, la dépense en IA devrait croître à un rythme annuel moyen de 38% pour atteindre les 79,2 milliards de dollars en 2022. Ce sont les gouvernements (+44,3% par an), les services aux particuliers et aux consommateurs (43,3%) et l’éducation (42,9%) qui afficheraient les niveaux de croissance de la dépense les plus élevés.

Les applications d’IA sont les plus demandées.

Software first

Le segment logiciel (applications et plateformes) devrait représenter 13,5 milliards de dollars de la dépense en systèmes d’intelligence artificielle cette année. Les applications d’IA affichant la croissance la plus élevée du marché sur la période (+47,3% d’ici 2022).

La dépense en matériel informatique pour l’IA, portée par les serveurs, s’élèverait à 12,7 milliards de dollars en 2019.

Quant aux services IT pour entreprises (intégration, conseil, externalisation de processus métiers…), ils devraient peser 9,6 milliards de dollars cette année. « À la fin de la période étudiée, les dépenses en services liés à l’IA seront presque égales aux dépenses en matériel », a souligné le cabinet d’analystes.

Les États-Unis et l’Europe de l’Ouest sont les régions qui dépensent le plus en IA actuellement. Mais le Japon afficherait le rythme de croissance de l’investissement en IA le plus élevé (+58,9% par an d’ici 2022), a précisé IDC.

Selon un autre cabinet d’études, Gartner, au-delà des dépenses en software, hardware et services liés à l’IA, la valeur commerciale dérivée de l’IA (coûts indirects et revenus issus des produits et services) devrait atteindre les 3,9 trillions de dollars en 2022.

(crédit photo : A Health Blog on Visual Hunt / CC BY-SA)

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

4 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

5 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

10 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago