Intelligence artificielle : un marché de 500 milliards $ à horizon 2023

IDC prévoit que les investissements dans les technologies d’intelligence artificielle (IA) – logiciels, matériels et services – progressent de 19,6% pour atteindre 432,8 milliards de dollars cette année 2022. Quant au cap des 500 milliards de dollars, il serait franchi dès 2023, soit une année plus tôt que ne le prévoyait initialement la société d’études.

« Les solutions d’intelligence artificielle sont actuellement axées sur les problèmatiques d’optimisation des processus métiers et d’augmentation des capacités humaines », déclare Ritu Jyoti, vice-présidente de recherche IA et automatisation chez IDC. Les « progrès de technologies linguistiques, vocales et visuelles, et de solutions d’intelligence artificielle multimodale » sont indéniables. Couplés à « l’ingéniosité humaine », elles consituent « un facteur de différenciation » qui permet aux entreprises « de se développer et de prospérer ».

Qu’en est-il dans le détail ?

Le segment des services d’intelligence artificielle – services IT et professionnels d’IA – devrait croître en moyenne de 22% par an pour peser 52,6 milliards de dollars à horizon 2025. Quant au segment le moins étendu du marché, celui du matériel (serveurs et systèmes de stockage prêts pour l’IA), il devrait croître de 20,5% par an sur la période étudiée, anticipe IDC.

Le segment « software » reste le plus étendu

La part des logiciels d’IA dans l’ensemble des dépenses de ce marché baisserait légèrement cette année. Malgré tout, le segment « software » reste le plus étendu du marché des solutions d’intelligence artificielle. Une aubaine pour Google, IBM, Microsoft, OpenText, Palantir, Slack, Workday et d’autres fournisseurs logiciels du marché.

A elles seules, les applications d’IA représentent 47% des dépenses de ce segment, les systèmes logiciels d’infrastructure d’IA 35%. Toutefois, ce sont les plateformes d’intelligence artificielle, notamment de gestion du cycle de vie d’une IA, qui affichent la plus forte dynamique (+34,6% de croissance annuelle moyenne attendue d’ici 2025).

Dans la seule catégorie des applications, le segment ERM (Enterprise resource management) à base d’IA devrait croître plus rapidement que les outils du CRM (Customer relationship management) et d’autres applications logicielles d’intelligence artificielle, pronostique IDC.

(crédit photo via Pexels)