Intelligence artificielle : Google souffle DeepMind à Facebook

Logiciels

Le spécialiste de l’intelligence artificielle DeepMind passe aujourd’hui dans le giron de Google. La start-up propose des technologies adaptées au monde de la simulation, du e-commerce et des jeux.

Google vient de mettre la main sur DeepMind Technologies, une société britannique spécialisée dans le secteur de l’intelligence artificielle. Selon le site Re/code, le montant de la transaction serait de 400 millions de dollars (The Information évoque un prix de plus de 500 millions de dollars).

DeepMind est une start-up qui, selon son site web, « combine les meilleures techniques de l’apprentissage machine et des neurosciences pour concevoir de puissants algorithmes d’apprentissage ». Les applications commerciales de cette technologie sont à chercher dans les secteurs de la simulation, du e-commerce et des jeux.

DeepMind a été créé en 2012 par Demis Hassabis, Shane Legg et Mustafa Suleyman. Demis Hassabis est un profil intéressant : champion d’échecs dans sa jeunesse, il a longtemps été concepteur de jeux vidéos, avant de se spécialiser dans l’intelligence artificielle et les neurosciences.

Robotique + intelligence artificielle = ?

DeepMind rejoint donc aujourd’hui les équipes de Google. Une arrivée remarquée après celle de Boston Dynamics, spécialiste de la robotique, en décembre 2013 (voir « Google se paye le spécialiste de la robotique Boston Dynamics »).

Il est probable que des synergies entre ces deux activités apparaitront rapidement. Dans l’attente, Google pourra se féliciter d’avoir su souffler la bonne affaire à Facebook, qui avait lui aussi des visées sur DeepMind. La firme espérait ainsi enrichir son laboratoire d’intelligence artificielle, piloté par le Français Yann LeCun.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le monde des robots


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur