Intelligence artificielle : IBM fait le choix de la co-innovation à Saclay

Projets

À Paris-Saclay, IBM ambitionne d’accélérer la recherche et les partenariats dédiés aux applications d’intelligence artificielle en entreprise.

Lundi, IBM a confirmé son engagement dans l’intelligence artificielle (IA) lors du sommet de l’attractivité « Choose France » organisé à Versailles (Yvelines).

L’entreprise va inaugurer en mars 2019 ses premiers locaux au sein du pôle scientifique et technologique de Paris-Saclay (Essonne). Le groupe concrétise donc une ambition prononcée en 2018. Et ce dans le sillage de l’annonce d’une stratégie nationale d’IA.

Par ailleurs, la société prévoit d’ouvrir, dans les deux ans, un centre de co-innovation en intelligence artificielle regroupant, à terme, une centaine de personnes.

Ingénieurs, data scientists et consultants

De la sorte, ingénieurs, développeurs, chercheurs, data scientists et consultants seront réunis. Ils travailleront sur des projets de recherche et applications d’intelligence artificielle. Les secteurs de la banque et de la santé (avec IBM Watson Health) sont les premiers ciblés.

IBM ambitionne ainsi de renforcer sa collaboration avec des partenaires publics et privés. Pour Nicolas Sekkaki, président d’IBM France, Paris-Saclay dispose de l’écosystème nécéssaire pour assurer la réussite de l’initiative.

Celle-ci vient compléter d’autres investissements opérés en France dans des domaines porteurs. Outre l’intelligence artificielle, la cybersécurité et l’informatique quantique – avec un récent IBM Q Hub en Occitanie – en font partie.

(crédit photo © IBM)

Lire aussi :