Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

Intelligence artificielle : le marché qui vaut 1,2 trillion de dollars

L’intelligence artificielle (IA) est la grande tendance technologique qui rapporte en 2018. Le marché mondial de l’IA devrait atteindre en valeur 1,2 trillion de dollars (soit 1200 Md$) cette année. Un chiffre en croissance de 70% par rapport à 2017, relève le cabinet Gartner.

Le marché afficherait ensuite une croissance moins élevée, mais toujours à deux chiffres. Ce qui lui permettrait d’atteindre les 3,9 trillions de dollars en 2022, selon Gartner.

La société d’études mesure la valeur commerciale dérivée de ce marché en regroupant l’impact de l’IA sur l’expérience client (coûts indirects) et les revenus issus des produits et services. Elle y ajoute les réductions de coûts de prodution et fourniture de ces offres.

Prévision mondiale IA valeur commerciale dérivée (en Md$) © Gartner, Avril 2018

Agents intelligents et réseaux de neurones profonds

Les technologies avancées, comme les réseaux de neurones profonds (deep neural networks ou DNNs), vont encore monter en puissance. Le segment pèserait 36% de la valeur du marché mondial de l’IA en 2018, puis 44% de celui-ci en 2022.

Les agents intelligents ne représenteraient plus que 26% du marché en 2022 (contre 46% attendus en 2018), d’autres applications d’IA arrivant à maturité.

C’est le cas des solutions d’automatisation de la prise de décision. Elles passeraient de 2% du marché en valeur à 16% en 2022. D’autres produits intelligents représenteraient 14% du marché cette même année, contre 18% en 2018.

Aux côtés de poids lourds de l’IA, tels que Google, Amazon, Microsoft, IBM, Facebook, des start-up et fournisseurs de taille moyenne ont leur carte à jouer, en Europe notamment. La demande des entreprises s’orientant vers des solutions de niche répondant à un besoin spécifique, observe John-David Lovelock, vice-president de recherche chez Gartner. « Les dirigeants métiers vont investir dans ces produits issus de milliers de fournisseurs ultra-spécialisés proposant des applications spécifiques améliorées par l’IA », explique-t-il.

(crédit photo de une © Lightspring-Shutterstock)

Recent Posts

Pistage : les navigateurs ne s’attaquent pas qu’aux cookies

Dans la lignée de Brave, Firefox met en place un mécanisme de filtrage de certains…

5 heures ago

vSphere+ : qu’y a-t-il dans la vitrine multicloud de VMware ?

VMware a structuré une offre commerciale favorisant l'accès à des capacités cloud à travers vCenter.…

7 heures ago

Le PEPR cybersécurité prend forme : les choses à savoir

Le PEPR rattaché à la stratégie nationale de cybersécurité a connu une forme d'officialisation la…

12 heures ago

ESN : Numeum s’étoffe et précise ses priorités

Numeum, qui réprésente les ESN et éditeurs de logiciels en France, a précisé sa feuille…

1 jour ago

HPE Discover 2022 : Red Hat rejoint l’écosystème GreenLake

OpenShift, RHEL, Ansible... Red Hat va proposer une version sur site avec paiement à l'usage…

1 jour ago

Performance applicative : pas d’analyse sans observabilité ?

Cette année, le Magic Quadrant de l'APM (gestion de la performance applicative) englobe officiellement l'observabilité.…

1 jour ago