Pour gérer vos consentements :

Intelligence artificielle : Microsoft domine la course aux brevets

IPlytics a livré dans un rapport* un classement des 10 premiers propriétaires de brevets liés à l’intelligence artificielle (IA) dans le monde.

Pour ce rapport, plus de 448 000 brevets IA déposés entre janvier 2008 et janvier 2019 ont été analysés. Et ce via la solution IPlytics Platform du fournisseur allemand.

Résultat des courses :

Microsoft devance IBM et Samsung

Microsoft arrive en tête avec 18 365 brevets associés à l’IA à fin janvier 2019. L’éditeur dispose d’ailleurs d’un des portefeuilles de brevets à la « pertinence technique » la plus élevée, selon le rapport.

La firme de Redmond devance ainsi un autre poids lourd américain de l’IT, IBM, qui affiche 15 046 brevets dans le domaine de l’IA.

Samsung, le groupe électronique sud-coréen, se positionne à la 3e place du classement avec 11 243 brevets.

Les groupes américains Qualcomm et Google, avec 10 178 et 9536 brevets respectivement, font également partie du top 5 mondial des propriétaires de brevets de l’IA.

L’Europe présente, pas la Chine

Les entreprises européennes du classement élargi, le conglomérat néerlandais Philips (7023 brevets) et l’industriel allemand Siemens (6192 brevets), se hissent aux 6e et 7e rangs.

Le groupe électronique japonais Sony, le fondeur américain Intel et le groupe d’impression et produits optiques japonais Canon font également partie de ce top 10 mondial.

En revanche, aucun groupe chinois n’en fait partie, alors même que la Chine investit massivement dans l’IA.

En outre, IPlytics précise dans son rapport que, sur la période considérée, « la plupart des brevets d’IA ont été déposés aux États-Unis, suivis par la Chine et l’Union européenne. »

Pour illustrer le classement, le portail data Statista propose l’infographie ci-dessous :

*source : rapport IPlytics « Who is patenting AI technology? » (« Qui brevète la technologie d’IA ? »).

(crédit photo de une © Jirsak – shutterstock)

Recent Posts

Cambridge Analytica, le retour : Zuckerberg poursuivi aux États-Unis

Un procureur américain considère Mark Zuckerberg personnellement responsable des conséquences de l’affaire Cambridge Analytica sur…

1 jour ago

ITSM : EasyVista change avec Patrice Barbedette CEO

Patrice Barbedette (ex-Oracle) pilote la nouvelle phase de croissance d'EasyVista en Europe et à l'international,…

1 jour ago

Gestion de données : Databricks muscle sa direction juridique

Databricks a recruté sa responsable juridique et vice-présidente chez DocuSign pour soutenir l'exigence de conformité…

2 jours ago

Microsoft Build 2022 : beaucoup d’IA…et du Metavers au menu

A l’occasion de Build, sa conférence annuelle dédiée aux développeurs, Microsoft a fait la part…

2 jours ago

Taxe GAFA : pas avant 2023…au mieux

Très attendue, la réforme de taxation internationale des géants du numérique - dite taxe GAFA…

2 jours ago

DevOps : GitLab 15 parie gros sur l’observabilité

Avec la v15 de sa plateforme, GitLab ambitionne d'améliorer sa proposition de valeur dans la…

2 jours ago