Pour gérer vos consentements :

Intelligence artificielle : quelle perception dans 5 industries ?

Les algorithmes influencent la prise de décision. Qu’en est-il dans de grandes entreprises ? Le groupe d’audit KPMG a livré les résultats d’une enquête* américaine sur l’impact de l’intelligence artificielle (IA) tel que le perçoivent des dirigeants dans cinq industries.

Les 751 responsables interrogés dans 4 des 5 industries concernées estiment, dans leur majorité – 52% dans les soins de santé, 57% dans les technologies, 64% dans le retail et 69% dans les transports, que l’impact de l’IA sur la prise de décision est « exagéré ».

En revanche, près de 6 décideurs sur 10 (58%) dans les services financiers pensent que l’influence de l’IA sur leur activité est à la hauteur des attentes. En outre, 85% jugent qu’elle est un outil clé pour prévenir et détecter la fraude.

Tous secteurs d’activité confondus, 79% des dirigeants concernés concluent que les employés sont prêts à adopter la technologie. Cette proportion plafonne à 39% chez les managers intermédiaires qui travaillent directement avec les équipes au quotidien.

Certains sont plus confiants que d’autres.

IA, croissance et éthique

63% des répondants du secteur des technologies rapportent qu’une intelligence artificielle est partiellement ou pleinement fonctionnelle dans leur entreprise.

Dans le secteur financier, 64% des décideurs interrogés prévoient que les clients ne dépendront plus, d’ici cinq ans, des banques classiques pour accéder à leur argent.

Pour 80% des répondants dans le commerce de détail (retail), l’IA permet d’alléger la tâche des professionnels du service client. Par ailleurs, 56% envisagent que, dans les deux ans, l’impact le plus important de la technologie concernera encore l’expérience client.

Dans le secteur des soins de santé, 9 répondants sur 10 considèrent que la technologie contribue à l’amélioration de l’expérience du patient.

Enfin, dans les transports, 92% s’attendent à ce que l’IA contribue au renforcement de l’efficacité de leur entreprise. Mais pas sans régulation (pour 82% des répondants), car l’intelligence artificielle peut aussi menacer la sécurité et la confidentialité des données (77%).

*Le sondage a été mené aux États-Unis par Ketchum Analytics pour le groupe d’audit et de conseil auprès de 751 dirigeants et décideurs métiers ayant une connaissance de l’intelligence artificielle. (source : « Living in an AI World » – KPMG 2020).

(crédit photo © shutterstock)

Recent Posts

Arm-NVIDIA : de la Chine aux USA, les barrières se dressent

Aux États-Unis, un nouvel obstacle se dresse face au projet de fusion Arm-NVIDIA. Quelles autres…

2 jours ago

Géolocalisation en entreprise : un suivi proportionné ?

Utilisés dans le cadre professionnel, smartphones et véhicules peuvent être géolocalisés par l'employeur. Qu'en pensent…

2 jours ago

Salesforce : avec Bret Taylor, Marc Benioff prépare sa succession

Promu co-CEO, Bret Taylor pilote avec Marc Benioff le prochain chapitre de Salesforce. Leurs mots…

3 jours ago

Data et cybersécurité : les métiers les plus mouvants du SI ?

Les métiers de la data et de la cybersécurité concentrent une part importante des évolutions…

3 jours ago

Teams Essentials : une réponse à la Commission européenne ?

Microsoft dégaine une offre qui permet d'accéder à Teams indépendamment de sa suite bureautique cloud.…

3 jours ago

« Convergences numériques 2022 » : le Cigref, Numeum et d’autres interpellent les présidentiables

Cigref, Numeum, Cinov, Afnum... L'industrie numérique française sert les rangs pour peser sur les programmes…

3 jours ago