Pour gérer vos consentements :

Intelligence artificielle : SAS va investir un milliard de dollars

SAS vient d’annoncer un vaste plan d’investissement dans l’intelligence artificielle qu’il compte introduire dans son coeur de métier qu’est l’analyse de données.

L’éditeur étatsunien consacrera un milliard $ somme au cours des trois prochaines années pour la recherche et développement en IA, des programmes de certification et une académie de science des données.

1 milliard $ sur trois ans

SAS veut notamment s’appuyer sur l’intelligence artificielle pour développer des outils de gestion des données, d’analyse client, de fraude, de sécurité et de gestion des risques.

Il est aussi question d’introduire une dose d’IA dans les flux de données IoT pour couvrir les domaines de la fintech, de la santé et de l’industrie manufacturière.

« Grâce à ses capacités d’innovation en matière d’intelligence artificielle, SAS aide les entreprises à prévenir la fraude, à lutter contre les maladies mortelles, à mieux gérer les risques, à fournir un service exemplaire aux clients et aux citoyens, et bien plus encore « , a déclaré Jim Goodnight, le PDG de SAS.

Les solutions SAS sont agnostiques et peuvent fonctionner aussi bien sur les cloud Amazon Web Services, Google Cloud Platform et Microsoft Azure.

Recent Posts

Bug Bounty : le Pentagone s’offre (encore) les services de hackers

Six ans après son premier bug bounty, le Département de la défense des Etats-Unis lance…

4 heures ago

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

7 heures ago

Salaires IT : à qui profite le dégel des rémunérations ?

La part des cadres de la fonction informatique qui bénéficient d'une hausse de rémunération retrouve…

8 heures ago

Quels standards pour la cryptographie post-quantique ?

À l'issue d'une procédure de six ans, le NIST a sélectionné quatre algorithmes à standardiser…

8 heures ago

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

13 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

1 jour ago