Pour gérer vos consentements :

Intelligent Edge : HPE investit 4 Md$ et tance la concurrence

Hewlett Packard Enterprise (HPE) investit massivement la périphérie intelligente ou « intelligent edge ». Une périphérie qu’empreinte notamment l’internet des objets (IoT).

Le groupe veut investir 4 milliards de dollars sur quatre ans dans les technologies et services d’intelligent edge. Pour une analyse automatique des données là où elles sont générées, plutôt que vers un datacenter tiers.

Le but : gagner en rapidité de traitement et réduire le risque de sécurité IT.

« Les données constituent la nouvelle propriété intellectuelle des entreprises », a déclaré Antonio Neri, président et CEO de HPE. « Celles qui peuvent extraire de l’intelligence à partir de leurs données – que ce soit dans un hôpital intelligent ou une voiture autonome – », auront un avantage compétitif, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, « nous allons accélérer nos investissements en R&D pour innover et lancer de nouveaux produits, services et modèles de consommation dans plusieurs domaines. Parmi lesquels : la connectivité, la sécurité, l’egde computing (calcul à la périphérie du réseau), l’automatisation, l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle ».

Le dirigeant a aussi égratigné la concurrence lors de la conférence HPE Discover 2018.

Architecture « edge-to-cloud »

Successeur de Meg Whitman, Antonio Neri intervenait lors de son premier keynote à Las Vegas. Il a jugé son groupe mieux positionné que ses rivaux. Dell en particulier, relève CRN. « De toute évidence, ils n’ont pas ce que j’appelle l’expertise verticale quand il est question de connectivité sans fil – l’approche mobile-first, cloud-first ».

Le CEO de Dell Technologies, Michael Dell, de son côté, a évoqué dans un entretien accordé au site spécialisé un budget R&D de 4 milliards de dollars. L’effort apporte, selon lui, un avantage concurrentiel majeur aux clients du groupe texan.

Mais Antonio Neri, pour sa part, estime que la « vision du futur » de HPE, à savoir une « architecture edge-to-cloud », le distingue de tous ses rivaux américains et chinois.

(crédit photo © HPE)

Recent Posts

Collaboratif : Jamespot étoffe son portefeuille avec Diapazone

L'éditeur logiciel français Jamespot ajoute la brique d'orchestration de réunions Diapazone à son offre collaborative…

3 jours ago

Gestion des secrets : pourquoi les équipes DevOps sont à la peine

Les pratiques DevOps de gestion des secrets d'une majorité d'organisations ne sont pas normalisées et…

3 jours ago

Visioconférence : qui sont les principaux fournisseurs ?

Qui sont les têtes d'affiche de la visioconférence et qu'attendre de leurs offres ? Éléments…

3 jours ago

Fargate : une nouvelle étape dans la transition Arm d’AWS

Le moteur serverless Fargate vient allonger la liste des services AWS exploitables avec les instances…

3 jours ago

Ransomware : l’essor de la cybercriminalité en tant que service

En France, le nombre d'attaques par rançongiciels (ransomwares) a augmenté de 255% en une année,…

3 jours ago

Sécurité du cloud : Google dresse un état des lieux

Le détournement de ressources cloud, par quels moyens et à quelles fins ? Un rapport…

3 jours ago