Pour gérer vos consentements :

Intelligent Edge : HPE investit 4 Md$ et tance la concurrence

Hewlett Packard Enterprise (HPE) investit massivement la périphérie intelligente ou « intelligent edge ». Une périphérie qu’empreinte notamment l’internet des objets (IoT).

Le groupe veut investir 4 milliards de dollars sur quatre ans dans les technologies et services d’intelligent edge. Pour une analyse automatique des données là où elles sont générées, plutôt que vers un datacenter tiers.

Le but : gagner en rapidité de traitement et réduire le risque de sécurité IT.

« Les données constituent la nouvelle propriété intellectuelle des entreprises », a déclaré Antonio Neri, président et CEO de HPE. « Celles qui peuvent extraire de l’intelligence à partir de leurs données – que ce soit dans un hôpital intelligent ou une voiture autonome – », auront un avantage compétitif, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, « nous allons accélérer nos investissements en R&D pour innover et lancer de nouveaux produits, services et modèles de consommation dans plusieurs domaines. Parmi lesquels : la connectivité, la sécurité, l’egde computing (calcul à la périphérie du réseau), l’automatisation, l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle ».

Le dirigeant a aussi égratigné la concurrence lors de la conférence HPE Discover 2018.

Architecture « edge-to-cloud »

Successeur de Meg Whitman, Antonio Neri intervenait lors de son premier keynote à Las Vegas. Il a jugé son groupe mieux positionné que ses rivaux. Dell en particulier, relève CRN. « De toute évidence, ils n’ont pas ce que j’appelle l’expertise verticale quand il est question de connectivité sans fil – l’approche mobile-first, cloud-first ».

Le CEO de Dell Technologies, Michael Dell, de son côté, a évoqué dans un entretien accordé au site spécialisé un budget R&D de 4 milliards de dollars. L’effort apporte, selon lui, un avantage concurrentiel majeur aux clients du groupe texan.

Mais Antonio Neri, pour sa part, estime que la « vision du futur » de HPE, à savoir une « architecture edge-to-cloud », le distingue de tous ses rivaux américains et chinois.

(crédit photo © HPE)

Recent Posts

Classement Forbes : 20 milliardaires de la Tech

De Jeff Bezos (Amazon) à David Duffield (Workday), voici la liste Forbes des 20 personnalités…

5 heures ago

Dix pistes d’action pour sécuriser l’open source

Comment améliorer la sécurité de l'open source ? Éléments de réponse avec le plan d'action…

7 heures ago

Twitter : Elon Musk joue les équilibristes

Après avoir annoncé la suspension de l'accord pour le rachat de Twitter, Elon Musk s'est…

3 jours ago

Cybersécurité : CyberArk crée un fonds doté de 30 millions $

Financer une nouvelle génération de start-up des technologies de cybersécurité, c'est l'objectif affiché par CyberArk…

3 jours ago

Silicon Day Workplace : quelle Digital Workplace à l’heure du travail hybride ?

Silicon.fr vous invite à Silicon Day Workplace, une journée dédiée aux enjeux de la Digital…

3 jours ago

La Google I/O 2022 en huit points

Chiffrement, recherche, déréférencement, objets connectés, assistant vocal, bureautique... Bilan de la Google I/O 2022 en…

3 jours ago