Internet en France: le haut débit poursuit sa course

Régulations

La France comptait fin septembre 11,3 millions d’abonnés à Internet, dont 5,5 millions déjà en haut débit

Le marché de l’Internet français poursuit sa croissance même si elle parait désormais moins rapide que un passé récent. En effet, selon les derniers chiffres de l’ART, le régulateur des télécoms, la France comptait fin septembre 11,3 millions d’abonnés à Internet, en hausse de seulement 1,5% sur le trimestre précédent.

Pour autant, le haut débit poursuit sa pénétration avec 5,5 millions de lignes, affichant une hausse de 11,9% par rapport au trimestre précédent. L’ADSL continue à rassembler tous les suffrages: le nombre d’abonnés à Internet par ce canal a augmenté de 12,9%, contre seulement 1,8% via le câble. Mais cette croissance est compensée par la chute du bas débit, qui représente toujours 5,8 millions de lignes, mais qui se replie de 6,7% par rapport au deuxième trimestre 2004. On peut ainsi tabler sur un rapide basculement du marché entre bas et haut débit. Dans un contexte de baisse des tarifs, le chiffre d’affaires des fournisseurs d’accès à Internet diminue de 1,8% à 602 millions d’euros. En revanche, le chiffre d’affaires du haut débit affiche, en dépit des tarifs à la baisse, une progression de 3,9% à 424 millions d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur