Internet Explorer 8 bêta 2 : le plein de fonctionnalités

Internet Explorer 8 bêta 2 devrait être disponible à l’heure où ces lignes seront publiées. Cette mouture fonctionne sous Windows XP ou Vista. Attention cependant, car il faudra attendre le 16 septembre pour la voir apparaitre en version française. La mouture finale d’Internet Explorer 8 pourrait être disponible courant novembre.

Nous avons fait le point sur ce logiciel avec Fabrice Milhoud, responsable stratégie chez Microsoft France. Ce dernier a résumé ainsi les choix faits par la firme pour le développement de ce nouveau navigateur web :

« Le but est de fournir un navigateur qui sera le plus simple et le plus pratique d’usage pour nos utilisateurs ».

Notons tout d’abord que toutes les fonctionnalités de la version finale d’Internet Explorer 8 sont intégrées à cette nouvelle bêta.

Des fonctionnalités à foison

La barre d’adresse est bien fournie : ‘complétion’ automatique et suggestion du site en fonction du contenu de votre historique ou de vos favoris. La barre de recherche est également plus ergonomique et visualise ses résultats (y compris les photos). Enfin, la recherche d’un mot dans une page est plus facile qu’avec Internet Explorer 7.

Nous retrouvons bien évidemment toutes les fonctions déjà présentes dans la première version bêta : les accélérateurs (écrits en XML) qui offrent d’ajouter des fonctions au menu contextuel, les web slices (ou tranches de web) qui permettent de suivre les changements apportés à une page web, le groupement automatique des onglets et le mode de compatibilité Internet Explorer 7, activable site par site.

Avec les sites web 2.0 utilisant Ajax (par exemple Gmail), il est impossible de revenir en arrière à partir des boutons de navigation. De fait, ces applications interactives modifient le contenu de la page sans en charger de nouvelle. Internet Explorer 8 est capable de détecter l’activité au sein d’une application Ajax. Il convertit alors les actions de l’utilisateur en actions qui sont appliquées aux boutons « précédent » et « suivant » du navigateur. Certaines applications Ajax devront être adaptées à cette technologie, mais Microsoft à le mérite d’ouvrir la voie à une réelle innovation.

Plus stable, mieux sécurisé, mais parfois un peu lent

Internet Explorer 8 se veut plus respectueux des standards (CSS 2.1 et XHTML 1.1), mais il ne se montre pas universel : oubliez les SVG, les canevas et les balises audio/vidéo de l’HTML 5. Le moteur a toutefois évolué depuis la première version bêta, puisque Internet Explorer 8 passe dorénavant le test Acid2 avec succès.

Selon nos tests, l’interpréteur JavaScript est bien plus véloce… suffisamment pour la plupart des applications web 2.0. Sous SunSpider, il demeure toutefois en dessous de celui de Firefox 3.0.1 (2,61 fois plus rapide), d’Opera 9.52 (2,09 fois plus rapide) et de Safari 3.1.2 (2,31 fois plus rapide). Ces résultats sont cependant à prendre au conditionnel : certes le moteur est plus lent, mais lors de ce test très lourd, Internet Explorer 8 bêta 2 est resté parfaitement utilisable, ce qui n’est pas le cas avec les autres navigateurs.

Cette fluidité est à mettre sur le compte de l’isolation des onglets. En effet, chaque onglet du navigateur tourne dans son propre processus : cela élimine tout risque d’attaque par des scripts lisant le contenu d’un onglet à partir d’un autre. Mieux, si un onglet « plante », les autres continuent à fonctionner normalement. Voilà une excellente idée.

En cas de crash complet du navigateur, le logiciel est relancé, avec votre session de navigation. Microsoft pousse cependant le concept plus loin : si le logiciel vient à planter une nouvelle fois, Internet Explorer 8 déterminera quel onglet est à la source du problème et relancera la session de l’utilisateur, en n’ouvrant pas l’onglet incriminé. C’est simple, mais il fallait y penser.

Du côté de la sécurité nous retrouvons les classiques outils anti-hameçonnage (anti phishing) et anti-malware. À droite de la barre d’adresse vous trouverez également des détails sur les certificats étendus utilisés par certains sites. D’autres fonctions sont plus enfouies, mais assez astucieuses : Internet Explorer 8 vous signalera par exemple si la page en cours de visualisation tente de lancer du code JavaScript présent sur un autre serveur.

internetexplorer8image1.jpg

Surfer… sans se faire remarquer

Internet Explorer 8 dispose de la classique fonction permettant de supprimer les informations stockées localement (cache, cookies, historique, etc.). Bon point, il est possible de conserver celles correspondant aux sites présents dans vos favoris.

La compagnie a également dévoilé ses fonctions de surf privé. Lorsque le mode « InPrivate Browsing » est actif, aucune information n’est stockée sur le disque dur de l’ordinateur. Mieux, avec « InPrivate Blocking », vous vous assurez que lorsque vous visitez un site, ce dernier ne partagera pas cette information avec un autre. InPrivate pourrait fort sauver quelques couples !

En terme de respect de la vie privée, Internet Explorer 8 place donc la barre très haut. Notez que la fondation Mozilla prévoit de proposer des outils similaires dans une future version de Firefox.

Pour suivre les travaux de l’équipe IE8 : blogs.msdn.com/ie

internetexplorer8image2.jpg