Internet Explorer 8 ne déplace pas encore les foules

Logiciels

Selon les spécialistes de la mesure, la part de visites du dernier né de Redmond oscille entre 1,5% et 2%

Il est encore trop tôt pour tirer un bilan, pour autant, il ne semble pas que les internautes se soient rués sur le nouveau Internet Explorer 8, lancé en version finale jeudi dernier.

Vingt-quatre heures après soin lancement, le navigateur de Microsoft détenait une part de visites de 1,6% selon StatCounter et Net Applications. Selon ce dernier, cette part atteint aujourd’hui 1,75%. Même si ces chiffres permettent à Microsoft d’inverser la tendance (la part de visites d’Internet Explorer en général ne cesse de se replier mois après mois), ils laissent songeurs compte tenu du battage médiatique réalisé par Redmond.

Mais selon les spécialistes, Microsoft a commis des erreurs de bon sens : “Je suis un peu surpris de l’approche de Microsoft”, indique Vince Vizzaccaro, executive vice-president de Net Applications à nos confrères de Computerworld. “Au minimum, ils auraient dû mettre en place unpop-upindiquant aux utilisateurs d’Internet Explorer 7 qu’une nouvelle version du navigateur était disponible et qu’il était possible de la télécharger”. A l’image de la Fondation Mozilla avec les nouvelles versions de Firefox.

Et de confirmer : “Les méthodes de Microsoft sont un peu anciennes, ils devraient s’inspirer du modèle de la Fondation Mozilla”.

Reste que Microsoft n’a pas dit son dernier mot et mise sur ses armes de destruction massive qu’est Windows Update et les mises à jour automatiques. Lorsque le navigateur sera intégré aux mises à jour automatiques (le 27 avril en France), la donne pourrait rapidement changer. Mais selon les observateurs, beaucoup d’internautes continueront à utiliser IE7 voire IE6…

Par ailleurs, les assauts de la concurrence : Firefox 3.5 et Google Chrome 2 multiplient les bêtas, pourraient venir contrecarrer les ambitions de la firme.

Bref, pour avoir une idée du succès (ou pas) de ce nouveau navigateur très attendu, il faudra attendre la fin du mois d’avril.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur