Grâce à Azure, Internet Explorer s’invite sous Android et iOS !

AppsMobilité

L’offre RemoteIE permet d’utiliser Internet Explorer à distance, sur des machines classiques (Windows et OS X), mais aussi sur des terminaux mobiles (Android et iOS).

Faire fonctionner la dernière version d’Internet Explorer sous Windows 7, OS X ou encore Android et iOS : voilà ce que permet la nouvelle offre RemoteIE de Microsoft.

Cette solution est destinée avant tout aux développeurs souhaitant découvrir la dernière mouture d’Internet Explorer, livrée avec la version de test de Windows 10.

Le butineur est accessible au travers d’une machine virtuelle délivrée par le Cloud Azure, et utilisant l’outil d’accès distant Azure RemoteApp. Une particularité qui en rend l’usage possible à la fois sur des plates-formes desktops et mobiles.

Quelques limitations

Pour accéder à l’offre RemoteIE, il convient de disposer d’un compte Microsoft. Afin de ne pas trop alourdir la charge appliquée à son Cloud public, Microsoft limite les sessions à 60 minutes. Il faudra donc vous reconnecter par la suite. De plus, toute session restée inactive pendant plus de 10 minutes sera automatiquement arrêtée. Enfin, cette technologie étant encore à l’état de test, des ruptures de service peuvent survenir, prévient l’éditeur.

Microsoft signale que l’accélération GPU n’étant pas présente, les performances de son butineur ne seront pas optimales. RemoteIE prouve toutefois que la firme est aujourd’hui en mesure de proposer à grande échelle une version de Windows accessible à la demande sur le Cloud.

L’offre RemoteIE est accessible depuis cette page web.

A lire aussi
Windows 10 : Microsoft présente les nouveautés d’Internet Explorer
Microsoft modernise son navigateur web Internet Explorer 11
Espionnage et chat au menu d’Internet Explorer


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur