Internet Explorer en perte de vitesse face à Google Chrome

Logiciels

Boudé par les utilisateurs, Internet Explorer chute face à Google Chrome quand ce dernier s’installe à la troisième place des navigateurs les plus utilisés en France et en Italie.

« La descente infernale d’Internet Explorer n’en finit plus ». AT Internet Institute ne fait pas dans la demi-mesure avec son baromètre des navigateurs en juin 2010. Après avoir étudié la répartition moyenne, par navigateurs, des visites enregistrées pour un périmètre de sites web (hors sites mobiles), le verdict de l’institut est sans appel. « Le navigateur perd plus de 8 points en part de visites en moyenne pour un site web en Europe entre juin 2009 et juin 2010 » quand Google Chrome progresse…

AT Internet Institute indique ainsi qu’en « juin 2010, 53,8% du trafic des sites web d’un pays européen est réalisé en moyenne sous Internet Explorer, contre 62,2% en juin 2009 (soit une perte de 8,4 points).»

Si les concurrents d’Internet Explorer (IE) sont encore loin, ils gagnent doucement du terrain, et plus encore selon les pays. Bon deuxième en moyenne, Mozilla « affiche une part de 30,6% des visites en moyenne pour un site d’un pays européen en juin 2010 (+2,3 points en un an) ». Viennent ensuite Google Chrome et Safari.

Ces deux navigateurs sont encore bien loin de croquer IE mais les parts de marché de Google Chrome progressent fortement sur un an (+4,5 points). Avec ses 7%, le navigateur de Google « s’octroie ainsi la 3ème place devant Safari dont la part de visites est maintenant inférieure d’un point à celle de Google Chrome. » Avec 5,7% en juin 2010, Safari progresse, lui, d’1,5 point et reste devant Opéra (2,4%).

AT Internet Institute indique également que la baisse d’IE, « parallèlement à une ascension marquée de Google Chrome et de Mozilla/Firefox en juin 2010 », est plus particulièrement marquée en Allemagne, en Italie, en France et au Royaume-Uni. Ce dernier pays affiche le recul le plus important d’IE avec 12,4 points.

En Allemagne, Mozilla/Firefox gagne 6,8 points et prend la première place avec 48,4% devant Internet Explorer (39,4%) qui perd 11 points. Par contre, dans ce pays, la progression de Google Chrome est moins marquée que pour le reste de l’Europe, +2,3 points contre +4,5 points pour la moyenne des pays européens.

Enfin, en France et en Italie, Google Chrome, particulièrement dynamique, se place à la 3ème position boutant Safari hors du podium, quand Internet Explorer perd 10 points sur un an.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur