Internet, mobile, contenus : Orange dévoile sa collection printemps-été

Cloud

Rien de bien croustillant à se mettre sous la dent, les services les plus innovants ayant déjà été présentés

Orange ne perd pas ses bonnes habitudes : depuis plusieurs années, l’opérateur présente deux fois par an ses innovations au sein d’une collection. La dernière en date, la neuvième, met avant les produits et services qui seront lancés pendant ce printemps et lors de l’été prochain.

Mais pour cette dernière collection, on reste un peu sur sa faim, la majeure partie des 11 services et produits les plus innovants ayant déjà été plus ou moins dévoilés depuis le début de l’année. Reste tout de même quelques nouveautés dont la philosophie est limpide : la simplicité.“Nous voulons apporter une technologie pacifiée car la simplicité est le premier critère d’achat”, commente Yves Tyrode, directeur du Technocentre d’Orange.

nouvellelivebox.jpg

Au rayon des “vraies” nouveautés, on trouve la nouvelle LiveBox qui équipe tout de même 8 millions d’abonnés en Europe. Cette nouvelle mouture présente un design remanié qui permet de la faire tenir debout ou à l’horizontale. Désormais, il suffit d’appuyer sur un bouton central pour réaliser l’appairage du Wi-Fi (son activation initiale). La box est désormais compatible avec le Wi-Fi n qui permet un débit de 100 Mb/s. Elle supporte enfin le standard UPnP/Universal qui permet le partage de l’ensemble des contenus numériques stockés sur les ordinateurs ou disques durs et la consultation sur tous les équipements. Elle sera disponible à Paris en mai et en septembre pour le reste de la France. Elle reste facturée 3 euros par mois.

Innovation assez pratique, la messagerie vocale visuelle permet d’éviter d’écouter les uns après les autres les messages reçus son répondeur de mobile. Ces derniers apparaissent désormais sous la forme d’une liste sur l’écran, il suffit alors de cliquer sur l’un d’entre eux pour l’écouter ou l’effacer. Cette nouveauté vise évidemment les smartphones (Symbian et Windows Mobile) mais Orange a conçu une version SMS pour les autres types de mobiles. Chaque message sera notifié par un SMS et il suffira de l’ouvrir pour l’écouter.

Décodeur Hi-Fi est également assez malin. Ce boîtier permet d’utiliser sa bonne vieille chaîne hi-fi pour écouter les contenus audios stockés sur son ordinateur ou ceux disponibles en ligne. Il se connecte en Wi-Fi au PC et à la chaîne hi-fi par les connecteurs L/R classiques même pour des modèles anciens précise Orange. Un port USB permet également d’écouter des contenus stockés sur une clé. Le boîtier est doté d’un écran et est pilotable grâce à une télécommande. Disponible au 3e trimestre, son prix n’a pas été communiqué.

tabbee0.jpg

Le reste des services ou appareils présentés ont déjà été dévoilés. On citera Tabee, développée par Orange Valley, un Mobile Internet Device domestique qui se présente sous la forme d’une tablette tactile dotée d’un écran de 7 pouces. Ce terminal est connecté au réseau domestique en Wi-Fi et accède aux contenus de l’ordinateur, à Internet et à une série de widgets. Mobile, il peut également se connecter en 3G et dispose de ports USB et SD. Disponible au 2e trimestre, Tabee sera commercialisé 299 euros.

Orange a également à nouveau présenté sa TV pour l’iPhone, qui permet de recevoir 60 chaînes en 3G sur le terminal à la pomme. L’application est gratuite sur App Store et Orange a lancé de nouveaux forfais Origami Plus qui permettent “une consultation quasi-illimitée de la TV”. Reste à bien saisir cette notion de “quasi-illimité”. le service sera disponible le 7 avril, un jour avant le lancement de l’iPhone par SFR…

Enfin, l’opérateur en a dit un peu plus sur 24/24 actu, son agrégateur d’actualité texte, vidéos et sons. Pascal Thomas, en charge du projet a bien insisté sur le fait qu’Orange avait signé des accords avec les éditeurs de contenus, prévoyant un partage des revenus. Histoire de bien montrer que son modèle était différent de celui de Google qui ne rétribue pas les éditeurs.

Il s’agit, à partir d’une interface unique, “de disposer immédiatement de l’ensemble des sources (TV, radio et presse en ligne) relatives au traitement d’un événement. (Le service) modifiera en profondeur l’acte de s’informer et permettra, dès la prise en main de 24/24 actu, de bénéficier d’un poste d’observation complet, afin de se forger sa propre opinion”, peut-on lire dans un communiqué de presse.

Techniquement, l’agrégateur a été développé au sein des équipes d’Orange Labs et s’appuie sur un ensemble de technologies automatisées permettant d’indexer des contenus vidéos, audios et textes, puis de les regrouper par sujet d’actualité, et de les hiérarchiser.

24/24 actu sera ouvert en mode bêta à partir du 15 avril 2009 aux utilisateurs disposant d’une invitation (reçue par parrainage ou par demande sur le site).

2424actu.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur