Internet mobile : Microsoft proche d’un accord avec Verizon

Cloud

La firme de Redmond pourrait également trouver un accord pour installer son Windows Mobile sur les terminaux sponsorisés par l’opérateur

Microsoft a bien compris que la route vers le Web passe également par les terminaux mobiles. Selon le Wall Street Journal, la firme de Redmond serait sur le point de conclure un accord avec Verizon, l’un des principaux opérateurs de téléphonie mobile aux Etats-Unis avec 67 millions d’abonnés. Les termes financiers du contrat restent pour le moment inconnus.

Selon le quotidien un accord de ce type pourrait permettre à Microsoft et Verizon de dégager des revenus publicitaires compris “entre 550 et 650 millions de dollars sur 5 ans”.

Concrètement, il s’agit pour les deux géants de partager les revenus publicitaires générés grâce aux requêtes effectuées depuis les téléphones de l’opérateur équipés par défaut de Windows Live Search de Microsoft.

Un temps pressenti pour signer le même partenariat, Google a été distancé par Microsoft plus agressif. Le premier éditeur mondial aurait proposé une “offre deux fois plus élevée” que celle de son concurrent de Mountain View.

Microsoft aurait également engagé des pourparlers avec Verizon pour installer son OS mobile sur les terminaux proposés par l’opérateur.

Le géant de Redmond met une fois de plus sa très grande puissance financière pour tenter de rattraper des concurrents bien en avance. Google et Yahoo disposent déjà d’une confortable avance dans le search sur mobile avec des accords opérateurs multiples. Côté systèmes d’exploitation, RIM OS (Blackberry) ou Apple (iPhone )lui ont également damé, le pion, la part de marché de Windows Mobile s’est en effet fortement repliée durant le dernier trimestre.

Rappelons que tout récemment, Microsoft a signé un accord avec Sun Microsystems. Cet accord permet de lier le téléchargement de l’application Java à celui de la barre d’outils MSN.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur