Internet des objets : une box Oracle et Freescale pour imposer Java en standard

Cloud
Internet des objets

Le fabricant de semi-conducteurs Freescale s’associe à Oracle pour concevoir une box consolidant les multiples services hétérogènes de l’Internet des objets. Java futur standard de l’IoT ?

L’industrie de l’Internet des objets, riche d’intelligence et d’innovation, avance cependant en ordre dispersé. Si elle est soumise aux règles, usages et contraintes des marchés sur lesquels se déploient les objets connectés, cette approche reste fortement verticalisée et n’a que peu d’effet sur la résolution des problématiques d’interopérabilité et de standardisation des solutions déployées (Lire Internet des objets : l’industrie face au manque de standardisation). Pour résumer, l’hétérogénéité domine dans l’univers de l’IoT (Internet of Thing) !

Freescale s’associe à Oracle

Pour apporter une réponse à cette problématique, Freescale Semiconductor s’est associé à Oracle afin de concevoir le design d’une plateforme unique, une appliance unifiée, pour consolider les multiples opérateurs de services IoT sur un framework ouvert et sécurisé, pour le delivery et la gestion des services.

One Box, c’est son nom, fonctionne en service gateway, sur un mode grid, à savoir qu’une appliance consolide les objets connnectés ou d’autres box. De quoi simplifier la gestion de ces derniers via une solution sécurisée, évolutive (scalable), pouvant servir de passerelle critique entre les standards embarqués sur une infrastructure IoT.

De Freescale, One Box intègre les micro-contrôleurs Kinetis, les processeurs applicatifs i.MX sur architecture ARM, et les processeurs de communications QorIQ. Ce sont des composants reconnus par l’industrie, ce qui simplifie la maitrise de leurs usages et surtout leur programmation. Coté Oracle, c’est Java, dans sa version Java SE Embedded, qui est logiquement retenu pour fournir la couche d’abstraction qui prend place au dessus de l’infrastructure physique. L’association de Freescale et d’Oracle devrait se concrétiser par la création de plateformes embarquant de l’intelligence sur des micro-contrôleurs de très petite taille et low cost.

Si le design permet à Freescale de s’adosser sur un acteur de premier plan à la fois dans le monde du logiciel et de la programmation, pour Oracle c’est l’occasion de chercher à imposer son langage Java, dans sa version embarquée (embedded) en standard de l’Internet des objets. Le potentiel est immense, le nombre d’objets connectés se chiffrera rapidement en dizaines de milliards selon les cabinets d’analystes !

Une One Box Java dans la maison

Une première version de démonstration de la plateforme One Box sera présentée à JavaOne. Elle est destiné aux applications résidentielles, au domicile des particuliers. Elle embarquera des solutions de smart energy et smart metering (pilotage des fluides, plus particulièrement l’électricité, et compteurs intelligents), de télé-santé, et d’autres services. Elle intégrera un processeur Freescale série i.MX 6 basé sur un cœur ARM Cortex-A9. Et bien évidemment Oracle Java SE Embedded.

Freescale a par ailleurs rejoint la communauté JCP (Java Community Process), pour participer à la standardisation des spécifications techniques de la plateforme Java. Ainsi que la communauté OpenJDK afin de contribuer aux implémentations ouvertes des API (Application Programming Interface) Java pour l’IoT.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur