Internet par satellite: accord entre Ariane et WildBlue

Régulations

La fusée européenne lancera en 2005 un satellite américain destiné uniquement à l’accès à Internet.

Le programme WildBlue doit fournir des accès Internet à haut débit sur l’ensemble du territoire américain. Le groupe WildBlue Communications a commandé un satellite de 4,7 tonnes au constructeur Space Systems/Loral à Palo Alto (Californie) et c’est la fusée Ariane 5 qui mettra sur orbite ce satellite au début de l’année 2005.

WildBlue-1 est un des premiers satellites à réserver la totalité de sa mission à des services Internet à haut débit. Avec lui, son opérateur – dans lequel INTELSAT (Organisation Internationale de Télécommunications par Satellite), Liberty Media et NRTC (National Rural Telecommunications Satellite) sont entrés en décembre à hauteur de 156 millions de dollars – pourra fournir ce genre de services en particulier aux régions isolées des Etats-Unis. Cet accord permet un premier lancement commercial d’Ariane 5 à l’heure où Ariane 4 finit sa carrière. Il s’agit également de faire oublier l’échec de décembre dernier avec une version dopée de cette fusée (Ariane-5-ECA). On s’en souvient, le lanceur avait dévié de sa trajectoire juste après le décollage, et la fusée avait dû être détruite.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur