Interoute lance son offre iSIP, ou la VoIP accessible partout?

Régulations

L’opérateur d’infrastructure sur fibre optique lance un service de téléphonie sur IP “universel”, reprenant, en partie, le concept de Skype. Une offre originale en trois “packages”, qui vise notamment les utilisateurs nomades

Décidément, la voix sur IP dynamise l’offre. Car même des acteurs ‘outsiders” débarquent sur ce marché. Avec force arguments, parfois.

Ainsi, qui connaît Interoute? Ce n’est pas un opérateur de services connu du public ou des entreprises, sauf des opérateurs télécoms ou Internet et de quelques grands comptes. Ce 6 avril, pourtant, Interoute lance un service de téléphonie sur IP “universel et gratuit” -ou presque. A l’origine, cet opérateur d’infrastructure gère un méga-réseau sur fibre optique -30.000 km- interconnectant les principales métropoles européennes -Londres, Paris, Madrid, Nice, Zurich, Munich, Francfort, Amsterdam, Hambourg, Vienne, Varsovie, Budapest, pour ne prendre que les principaux noeuds. Constitué à partir de 1999, ce réseau physique (avec pose des fourreaux) s’est étendu grâce à des accords (CGCom vers l’Europe de l’Est, en 2004, et Dubaï et les Etats-Unis, en location de capacité). Fort de ce réseau de transport, Interoute a décidé de proposer un service de VoIP, baptisé iSip (allusion directe au protocole d’interopérabilité des mobiles, SIP…). Avantages directs: une fois payé(s) le ou les forfaits, les appels locaux et nationaux sont gratuits, les appels internationaux ‘on-net’ gratuits, les téléconférences ‘on-net’ gratuites, le service ENUM (Electronic number mapping, ou conversion des numéros en adresses e-mails) gratuit, les appels internationaux “off-net” à tarifs réduits, et une offre “soft-phone” pour utilisateurs nomades… Trois “packages”site principal: ce package “grand compte” comprend 10 ports de téléconférence (‘conferencing bridges’), pour 50 bureaux virtuels. Forfait mensuel: 1.500 euros; frais d’installation (raccordement, équipement): 1.000 euros. – site secondaire: ce lot inclut 5 ports de ‘conferencing bridges’, 25 bureaux virtuels. Forfait mensuel: 750 euros; frais d’installation (raccordement, équipement): 750 euros. – site ‘Soho’ (‘small office, home’): 5 ports de ‘conferencing bridges’ et 10 bureaux virtuels. Forfait mensuel: 250 euros; frais d’installation : 250 euros. Pour les deux premières offres, le coût de la boucle locale est inclus dans le forfait. L’accès au service peut se faire à partir d’un accès direct IP ou de téléphonie commutée (TDM).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur