Intox ? Dell lorgnerait sur MacOS X pour ses PC

Régulations

Le premier fabricant mondial de PC serait prêt à abandonner sa relation exclusive avec Windows…

Depuis qu’Apple a annoncé qu’il s’équiperait désormais chez Intel, les traditions les plus ancrées de l’industrie informatique sont à prendre avec des pincettes. Le choix historique de la firme à la pomme donnerait des idées de révolution aux autres acteurs du secteur. Et notamment à Dell.

Le premier fabricant mondial de PC vient en effet de jeter un pavé dans la marre en indiquant qu’il serait prêt à équiper ses machines de MacOS. Et ainsi mettre fin à une relation exclusive avec Windows de Microsoft. Dans le magazine américain Fortune, Michael Dell, fondateur du groupe surprend son monde en déclarant: “Si Apple décide d’ouvrir MacOS à d’autres machines, nous serons heureux de proposer ce système à nos clients”. Si le système d’exploitation d’Apple se retrouvait dans les PC de Dell, il s’agirait d’une révolution sans précédent, et un violent coup dur pour Microsoft qui aurait déjà eu du mal à avaler les récents investissements de Dell dans Red Hat (éditeur Linux, cf. notre article). Mais la firme de Bill Gates reste sereine. Apple ne martèle-t-il pas que MacOS reste et restera une exclusivité Mac? Peut-être. La marque à la pomme répétait aussi qu’elle resterait fidèle à IBM à et à son PowerPC. Et on a vu ce qui s’est passé. Mais, il est vrai, quel serait l’intérêt d’acheter un Mac si son OS, sa marque de fabrique et son “plus” produit, se retrouvait dans d’autres machines? On se souvient de l’échec des compatibles Apple et des conséquences néfastes sur la marque à la pomme à la fin des années 80. Avec de telles déclarations, Dell peut également chercher à mettre la pression sur Microsoft et ainsi obtenir de meilleures conditions… qui sait?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur