Pour gérer vos consentements :
Categories: Projets

Intune – Windows Update : ce qui se prépare pour 2022

Comment donner aux admins davantage de contrôle sur la diffusion des pilotes et des firmwares via Windows Update ? C’est l’objet d’une initiative que Microsoft avait dévoilée en mars dernier.

Le service qui en a résulté est actuellement en préversion privée. Dernière échéance communiquée pour un passage en bêta publique : janvier 2022. On pourra alors expérimenter la jonction de Windows Update for Business avec le Microsoft Graph. Et les capacités qui en découleront. En l’occurrence, l’approbation et la planification des mises à jour de pilotes et de firmwares. Deux solutions pour cela : développer sa propre application connectée au Graph (et donc à WUfB)… ou utiliser le démonstrateur (web app open source) que Microsoft mettra à disposition.

On devrait pouvoir commencer à exploiter ces capacités dans Intune au printemps 2022. Promesse : la même flexibilité que celle que les IHV/OEM fournissent avec leurs propres installeurs.

Centraliser sur Windows Update

Comment fonctionnera ce service de déploiement ? Dans les grandes lignes :

– Les appareils scannent Windows Update à la recherche de mises à jour*
– Le service de déploiement consigne les résultats (quels composants et/ou appareils peuvent accéder à quels updates) dans des catalogues
– Intune peut utiliser l’API Graph pour interroger ces catalogues
– Les admins peuvent alors approuver et planifier les mises à jour
– Le service de déploiement enregistre ces préférences et les communique à Windows Update, qui orchestre la diffusion

Microsoft travaille notamment sur l’édition en lot et sur des rapports d’état/échec tels qu’il en existe actuellement pour les mises à jour de fonctionnalités. L’éditeur partage par ailleurs un premier aperçu d’une fonctionnalité de reporting associée au service de déploiement. Elle exploite les rapports de conformité Intune.

* Les fabricants ciblent ces mises à jour grâce à des identifiants de composants et/ou de machines. Ils peuvent les publier en « automatique » (Windows Update propose la mise à jour dès que possible aux appareils ciblés) ou « manuel » (l’utilisateur doit vérifier les mises à jour dans les paramètres du système).

Illustration principale © sasun Bughdaryan – Adobe Stock

Recent Posts

JavaScript : Meta bascule Jest en open source

Meta a officiellement transféré Jest, son framework de test, à la Fondation OpenJS. Celle-ci s’engage…

3 heures ago

Avec Viva Goals, Microsoft rassemble les collaborateurs autour des objectifs business

Microsoft continue d’étoffer sa plateforme Viva, dédiée à l’expérience collaborateur, en lançant Viva Goals, un…

4 heures ago

Développeurs : Google Cloud pousse Assured OSS

Google Cloud va distribuer un ensemble large de bibliothèques logicielles open source approuvées par ses…

6 heures ago

Informatique quantique : BMW renforce sa collaboration avec Pasqal

Le groupe BMW et la start up Pasqal étendent leur collaboration pour concevoir des pièces…

8 heures ago

Data et analytique : pour quel retour sur investissement ?

La croissance des revenus d'organisations dont les projets data "dépassent les attentes" est supérieure de…

1 jour ago

Mobile et systèmes industriels : les chantiers du framework ATT@CK

Passé en v11, le framework MITRE ATT@CK renforce sa matrice Mobile. Il en sera de…

1 jour ago