Pour gérer vos consentements :
Categories: BusinessDSIProjets

Investissement IT : les DSI résistent en dépit des tensions géopolitiques

La dynamique du marché IT serait moins soutenue que prévu initialement. « 2022 s’avère être l’une des années les plus compliquées pour les directions des systèmes d’information (DSI) », déclare John-David Lovelock, vice-président de recherche chez Gartner.

Cependant, les tensions géopolitiques et l’élévation du risque cyber entraveraient peu la croissance des dépenses technologiques mondiales. Malgré l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les difficultés d’approvisionnement et la pénurie de talents IT.

C’est en tout cas le point de vue des analystes de Gartner.

Le cabinet américain d’études de marché anticipe dorénavant une hausse de 4% à 4,4 trillions $ (4 431 milliards $) des investissements informatiques mondiaux en 2022.

Aussi, les dépenses en logiciels des entreprises augmenteraient de 9,8% à 674,9 milliards $ cette année et les dépenses en services informatiques progresseraient de 6,8% à 1,3 trillion $.

En revanche, la hausse en valeur du segment le plus étendu, celui des services de communication, plafonnerait à 0,3% à 1,44 trillion $ tout de même.

Enfin, les dépenses dans les systèmes pour datacenters et les terminaux augmenteraient, respectivement, de +5,5% et +1,9% cette année.

Informatique en nuage et données

« Les responsables des systèmes d’information qui gardent un œil sur les signaux clés du marché, comme la numérisation accélérée de l’activité ou le passage de l’achat à la création IT. Ceux qui négocient avec leurs fournisseurs et partenaires pour assumer les risques, s’en sortiront mieux à long terme », anticipent les chercheurs de Gartner.

L’analyse avancée de données, le cloud computing, la cybersécurité et l’expérience client font toujours partie des priorités. Dans ce contexte, insiste Gartner, seules « les entreprises les plus fragiles » se trouveraient dans l’obligation de réduire les coûts dans ces domaines.

D’après une autre enquête (IDC Global CIO Quick Pulse), plus de la moitié des répondants du panel de décideurs IT réévaluent leurs plans d’investissements technologiques pour 2022. Parmi eux, 10% anticipent « des ajustements drastiques », selon la société d’analystes.

« Certes, les marchés des TIC ukrainiens et russes seront les plus impactés par la guerre dans un premier temps, avec des baisses considérables attendues à court terme et une reprise future probablement lente. Mais peu de pays seront épargnés », relevait IDC en mars.

Pour 2023, Gartner prévoit une croissance de 5,5% des investissements IT mondiaux.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

2 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

6 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

23 heures ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

23 heures ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago

Le W3C dit non à Google et Mozilla sur l’identité décentralisée

La spécification DID (Decentralized Identifiers) passera au stade de recommandation W3C début août, en dépit…

1 jour ago