Investissements colossaux chez les géants asiatiques de l’électronique

Régulations

Les spécialistes des semi-conducteurs et des écrans plats dépensent sans
compter pour optimiser leurs outils de production

Les géants asiatiques préparent l’avenir et se donnent les moyens de leurs ambitions. Deux secteurs sont particulièrement choyés : les semi-conducteurs et les écrans plats où les outils de production doivent être régulièrement revus pour s’adapter aux évolutions technologiques et/ou aux baisses de prix.

Hynix Semiconductor a ainsi annoncé qu’il investira 4.400 milliards de wons (4,68 milliards de dollars) en 2007, que ce soit localement ou dans ses filiales à l’étranger.

Le deuxième fabricant mondial de mémoires a précisé que ces investissements serviront à sa recherche et au développement de ses lignes de production existantes.

“Ce chiffre ne prend pas en compte les nouvelles chaînes de production que nous pourrions ouvrir en 2007”, a déclaré une porte-parole d’Hynix.

Le deuxième fabricant mondial de mémoires a précisé, dans une note à la Bourse, qu’il investirait une nouvelle somme de 468,5 milliards de wons (498 millions de dollars) dans sa coentreprise chinoise montée avec le fabricant de semi-conducteurs franco-italien STMicroelectronics.

De son côté Matsushita Electric Industrial annonce qu’il va investir 280 milliards de yens (2,35 milliards de dollars) dans la construction d’une nouvelle usine d’écrans plasma, la plus grande au monde, dans l’ouest du Japon, pour faire face à la forte demande de téléviseurs à écran plat.

Le japonais, numéro un mondial des produits électroniques grand public avec notamment la marque Panasonic, domine ce segment des écrans plasma avec une part de marché mondiale de 33%.

Le groupe a précisé que sa nouvelle usine devrait commencer à être opérationnelle en mai 2009, avec à terme une capacité de production d’un million d’unités par mois.

Matsushita avait dit en octobre qu’il comptait vendre quelque 3,7 millions de téléviseurs plasma sur l’exercice clos le 31 mars 2007, à comparer à un objectif initial de quatre millions.

Selon le cabinet d’études américain DisplaySearch, les ventes mondiales de téléviseurs à écran plat devrait presque tripler entre 2006 et 2010. Mais les chutes de prix brutales obligent les constructeurs à réduire leurs coûts.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur