Investissements IT : terminaux et logiciels dopent le marché

Gartner révise ses prévisions de croissance des investissements informatiques mondiaux.

2020 a été une année de décélération (-2,2%), mais la baisse a été moins marquée que la société d’études ne le prévoyait initialement. En 2021, les investissements IT augmenteraient à nouveau (+8,4%) pour franchir les 4 trillions de dollars (4 000 milliards $).

« L’an dernier, des dépenses IT ont été réalisées dans l’urgence pour soutenir le travail à distance. Avec la progression du travail hybride [à distance ou au bureau], les DSI vont pouvoir orienter l’investissement vers l’innovation, plutôt qu’au seul maintien de l’activité », explique John-David Lovelock, vice-président de recherche chez Gartner.

Tous les segments afficheraient une confortable croissance.

Les terminaux (+14% prévus cette année) et les logiciels d’entreprise (+10,8%) seraient les segments les plus dynamiques. Ceux des services informatiques et des systèmes pour datacenters progresseraient de 9% et de 7,7%, respectivement. Quant à la croissance en valeur des services de communication, segment le plus étendu, elle serait de 4,6%.

La dynamique se poursuivrait en 2022, mais à un rythme moins soutenu. Et au-delà ?

Reprise en K

« L’IT ne se résume plus au soutien technique d’opérations commerciales, elle contribue pleinement à la génération de la valeur pour l’entreprise », souligne John-David Lovelock.

L’analyste prévient toutefois que la situation peut varier grandement en fonction des régions, des secteurs et des segments IT étudiés. L’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest, par exemple, retrouveraient fin 2021 des niveaux pré-pandémiques d’investissement dans les services et technologies de l’information.

Globalement, Gartner s’attend à une reprise en K (certains secteurs vont croître rapidement, d’autres vont décroître fortement).

(crédit photo © Shutterstock)