Iomega abandonne le stockage NAS ‘grands comptes’

Réseaux

Officiellement, le constructeur n’abandonne pas catégoriquement: il révise sa stratégie de solutions de stockage, et se ré-oriente vers une offre PME

16 millions de pertes l’an passé, dont près de la moitié sur cette ligne de produits (car le repositionnement des graveurs de ZIP pose également problème). Il fallait en tirer les leçons. C’est officiel, Iomega a annoncé qu’il retirait sa ligne de produits haut de gamme. Au cours de l’année 2003, le fabricant, spécialiste des unités de disques, n’a pas réussi sa percée sur le marché des solutions de stockage NAS (connectés aux serveurs) à partir du support de Microsoft. Le constructeur va se recentrer sur des systèmes d’entrée de gamme pour PME / TPE ne possédant pas d’expertise informatique interne. Jusque là, son offre s’échelonnait entre des systèmes de 160 giga-octets à 2 tera-octets, dont le prix allait jusqu’à 25,000 dollars. Pour 2004, l’objectif est de se concentrer sur des systèmes n’excédant pas le tera-octet, et pour une gamme de prix située entre 500 et 3.000 dollars. Sur ce créneau de marché, Iomega doit affronter la concurrence directe de Hewlett-Packard et Dell.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur