Iomega se rapprocherait (finalement) d'EMC

Réseaux

EMC regarde Iomega d’un œil gourmand… et relève le montant de son offre de rachat. Iomega, prompt à refuser la première offre, semble maintenant hésiter

Il y a à peine plus d’une semaine, EMC avait lancé une OPA hostile à l’encontre de Iomega. L’offre était alors de 3,25 dollars par action, soit environ 178 millions de dollars.

Les ventes annuelles de Iomega se situent aux alentours de 300 millions de dollars, chiffre qui pourrait passer à 1,1 milliard de dollars après le rachat d’Excelstor Great Wall (îles Cayman) et Shenzhen Excelstor Technology (Chine). Ce rachat devrait être finalisé vers le milieu de l’année. Le groupe ainsi formé disposera alors d’une puissance financière qui justifie amplement le rejet de cette première offre de rachat.

Si EMC est le leader du stockage, sa position n’est pas exceptionnelle sur les marchés des PME et du grand public. Le rachat de Iomega pourrait donc être stratégiquement profitable aux deux sociétés. EMC a donc décidé de relever son offre à 3,75 dollars par action, soit environ 205 millions de dollars.

Cette fois-ci, Iomega semble plus hésitant. Quoique la réponse de la compagnie ne soit pas encore connue, celle-ci estime que ce rapprochement est une opération plus intéressante que le double rachat qu’elle avait elle-même envisagé. La compagnie s’est même fendue d’un communiqué de presse reprenant ces informations et précisant l’intérêt qu’elle portait à une telle transaction.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur