IoT : 1 100 milliards de $ seraient investis… en 2023

LogicielsM2MRéseaux

La production et les transports devraient représenter plus du tiers des investissements mondiaux dans les solutions de l’IoT à horizon 2023.

Les prévisions de croissance du marché ont été révisées par IDC. La société d’études estime désormais que les dépenses mondiales en matériels, logiciels, solutions de connectivité et services dédiés à l’Internet des objets (IoT) s’élèveront à 1 100 milliards de dollars en 2023. Contre 726 milliards de dollars en 2019.

Ainsi, la croissance annuelle moyenne des dépenses dans l’IoT est attendue à 12,6% pour la période 2019-2023. Ces chiffres sont toujours élevés, néanmoins ils restent inférieurs aux prévisions publiées en début d’année par IDC.

Une constante : l’essentiel de la dépense émane des entreprises aujourd’hui.

Toutefois, le segment grand public de l’IoT, en progression annuelle moyenne de 16,8%, devrait prendre l’ascendant à horizon 2023. Les usages des particuliers sont orientés vers le domicile intelligent et les véhicules connectés, essentiellement.

Qu’en est-il pour l’industrie ?

Production, capteurs et données massives

Certains secteurs investissent plus que d’autres. C’est le cas de la fabrication discrète, de la production et des transports. Ensemble, ils devraient représenter plus du tiers des investissements mondiaux dans les solutions de l’IoT à horizon 2023.

Les dépenses IoT des industriels sont orientées vers les solutions de prise en charge des opérations de fabrication et, pour les transporteurs, le contrôle du fret, selon IDC.

Cette année, deux tiers des efforts devraient concerner les services IT pour entreprises (intégration, gestion informatique…) et le matériel (capteurs et autres équipements).

Mais ce sont les logiciels de l’IoT, dont ceux dédiés à l’analyse de données issues des capteurs, qui devraient afficher le taux de croissance annuel moyen le plus solide (+15,3%). Une bonne nouvelle pour les développeurs, entre autres.

Sur le plan géographique, les États-Unis et la Chine investiraient le plus dans l’IoT sur la période. L’Europe de l’Ouest et l’Asie-Pacifique (hors Japon) suivraient.

(crédit photo © shutterstock)

Lire aussi :