Pour gérer vos consentements :
Categories: LogicielsM2MRéseaux

IoT : plus de 15% de croissance attendue en 2019

Les dépenses mondiales en matériels, logiciels, solutions de connectivité et services dédiés à l’Internet des objets (IoT) devraient finalement atteindre 745 milliards de dollars en 2019. Soit une progression de 15,4% par rapport à 2018, rapporte IDC. L’essentiel de la dépense émane des entreprises et des administrations. Mais le segment grand public devrait afficher le taux de croissance annuel moyen le plus solide (+17,8%).

Ce chiffres sont élevés, mais ils restent inférieurs à des prévisions initiales d’IDC. La société d’études, malgré tout, maintient sa prévision de croissance annuelle moyenne « à deux chiffres » sur cinq ans.

Le marché IoT franchirait ainsi les 1000 milliards de dollars à horizon 2022.

IoT industriel

Certaines industries vont investir plus que d’autres.

C’est le cas de la fabrication (119 Md$ dans l’IoT attendus en 2019), de la production (78 Md$), des transports (71 Md$) et des infrastructures publiques (utilities) (61 Md$).

Les dépenses IoT des industriels seront largement concentrées sur les solutions de prise en charge des opérations de fabrication et de gestion des actifs de production, selon IDC.

Dans les transports, plus de la moitié des dépenses IoT seraient allouées au contrôle du fret, suivi par la gestion de flotte. L’achat public étant davantage orienté vers les solutions de gestion intelligente des réseaux (électricité, gaz et eau).

Convergence

Du côté de l’offre, les services (intégration, gestion informatique…) afficheraient les revenus les plus élevés du marché IoT en 2019 (258 Md$). Ils devanceraient ainsi, en revenus générés, les capteurs et autres solutions matérielles (250 Md$). Les logiciels (154 Md$) de l’IoT, de leur côté, afficheraient la progression annuelle la plus élevée (+16,6%).

Sous l’angle géographique, les États-Unis et la Chine dépenseraient le plus dans l’IoT en 2019 (à hauteur de 194 et 182 Md$ respectivement). Le Japon (65,4 Md$), l’Allemagne (35,5 Md$), la Corée (25,7 Md$), la France (25,6 Md$) et le Royaume-Uni (25,5 Md$) suivent.

(crédit photo © schutterstock)

Recent Posts

Windows et Azure sont tombés : Crowdstrike à la source d’une panne informatique mondiale

Une mise à jour de l'EDR Crowdstrike Falcon a planté une multitude de serveurs et…

11 heures ago

Les choix d’OpenAI pour GPT-4o mini

Un modèle GPT-4o mini rejoint le catalogue d'OpenAI. De la conception à l'évaluation, il a…

18 heures ago

Le Réseau interministériel de l’État, sujet à dépendance

La Cour des comptes appelle à formaliser et à professionnaliser certains aspects du RIE, tout…

2 jours ago

Etalab en position de faiblesse au sein de la Dinum

La Cour des comptes attire l'attention sur le risque d'affaiblissement d'Etalab, privé, ces dernières années,…

2 jours ago

Une Dinum « balbutiante » sur l’open data et les logiciels libres

Missions historiques de la Dinum, l'ouverture des données publiques et la promotion des logiciels libres…

2 jours ago

Pour son premier LLM codeur ouvert, Mistral AI choisit une architecture alternative

Pour développer une version 7B de son modèle Codestral, Mistral AI n'a pas utilisé de…

3 jours ago