Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudData & Stockage

IoT : Orange Business Services s’allie à Siemens

L’internet des objets (IoT) est un marché porteur pour Orange Business Services et Siemens, des partenaires réseau de longue date.

Après avoir annoncé migrer l’infrastructure réseau mondiale de Siemens vers du SD-WAN (Software-Defined Wide Area Network), Orange Business Services confirme travailler avec le groupe technologique allemand dans l’IoT orienté sur la performance industrielle.

Au lancement, Siemens et la branche services aux entreprises du groupe télécoms français travailleront à l’élaboration de solutions de traçabilité pour optimiser les chaînes d’approvisionnement et améliorer la supervision des équipements industriels.

Le projet s’appuie sur MindSphere, le système d’exploitation IoT ouvert de Siemens basé sur le Cloud, et Datavenue, l’offre de services IoT et analyse de données d’Orange.

Conseil et connectivité

Le conseil et la fourniture d’une connectivité cellulaire mondiale sont donc assurés par Orange Business Services. Et ce pour connecter objets et systèmes via MindSphere.

Pour commencer, Orange Business Services fournira des solutions de connectivité cellulaire et de type Low Power Wide Area Network (LPWA). D’autres éléments de Datavenue seront intégrés par la suite dans l’offre, a indiqué le groupe.

« Orange Business Services apportera à l’écosystème mondial MindSphere de Siemens, ses services IT, son expertise en matière d’intégration de systèmes et de développement d’applications. Autant de compétences qui bénéficieront à nos clients communs », a expliqué Kai Brasche, vice-président en charge des partenariats MindSphere EMEA chez Siemens.

Les clients pourront choisir des offres « semi-packagées » de traçabilité, de supervision d’équipements, ou des applications personnalisées. Dans un premier temps, l’Europe est concernée par ce partenariat, avec le déploiement de solutions en Allemagne.

Lire également :

Orange et Microsoft unis dans l’IoT
IoT industriel : pourquoi Intel se sépare de Wind River

(crédit photo © a-image – shutterstock)

Recent Posts

FinOps : la spécification FOCUS dépassera-t-elle le IaaS ?

Premier stade de maturité atteint pour le projet FOCUS (FinOps Open Cost & Usage Specification),…

1 jour ago

CentOS en fin de vie : quelques portes de sortie

Le 30 juin 2024, c'en sera fini du projet CentOS. Parallèlement aux initiatives de Red…

1 jour ago

GenAI : Anthropic lance Claude 3.5 Sonnet

Trois mois après le lancement de Claude, sa gamme de LLM, Anthropic lance une mise…

2 jours ago

Kaspersky banni aux États-Unis : les grandes lignes du dispositif

Déjà banni des réseaux fédéraux étasuniens, Kaspersky l'est désormais dans tout le pays. Que prévoit…

2 jours ago

HP adhère avec modération au concept du PC Copilot+

HP lance ses premiers PC Copilot+, mais les met en avant sous une marque spécifique…

2 jours ago

Controversé, l’index de transparence LLM de Stanford passe en v2

Stanford a récemment actualisé son index de transparence des LLM, l'étendant à 14 fournisseurs dont…

3 jours ago