IoT : Palo Alto s’offre Zingbox et ses solutions de sécurité dans le Cloud

Sécuriser les objets connectés est un des (nombreux) défis à relever dans le domaine de la cybersécurité. Après que Cisco ait jeté son dévolu sur la pépite française Sentryo, c’est au tour de Palo Alto Networks de s’offrir le spécialiste Zingbox et son offre de sécurité dans le Cloud pour 75 millions de dollars en cash.

«La prolifération des appareils IoT dans les entreprises a laissé les clients confrontés à un énorme fossé en matière de protection contre les attaques de cybersécurité. Avec le projet d’acquisition de Zingbox, nous fournirons un abonnement unique en son genre à nos plates-formes de pare-feu et de pare-feu de nouvelle génération et aux plates-formes Cortex, offrant aux clients la possibilité d’obtenir le contrôle, la visibilité et la sécurité de leurs appareils connectés à grande échelle. »- Nikesh Arora, président et directeur général de Palo Alto Networks.

Les trois co-fondateurs – Xu Zou, May Wang et Jianlin Zeng – rejoindront leur nouvel acquéreur.

En juillet, Palo Alto Netwoks a finalisé le rachat de Twistlock, spécialiste de la sécurisation des conteneurs. Un mois plutôt, c’est PureSec, centré sur le serverless (architecture sans serveurs) qui avait rejoint son giron.