Pour gérer vos consentements :
Categories: CloudIOT

IoT : Qualcomm offensif sur la LTE basse consommation

Il y a du nouveau au catalogue IoT de Qualcomm.

Le groupe américain a officialisé le modem cellulaire 212 LTE* et en a fixé la disponibilité commerciale au 2e semestre 2020.

On retrouve le socle hardware (baseband, front-end radio, gestion de l’alimentation…) du modem 9205, lancé l’an dernier.

La connectivité réseau est toutefois réduite : l’eGPRS (2G) disparaît au même titre que l’eMTC (LTE-M1). Seule subsiste la LTE NB2.

Cette approche monomode reflète les usages ciblés.
Contrairement au 9205, le 212 LTE se destine pas aux wearables, à la santé connectée ou encore aux communications voix (VoLTE). Il vise des dispositifs qui requièrent moins de bande passante, à l’image des capteurs dans les smart cities et les smart buildings.

D’autres éléments du 9205 passent à la trappe, dont la compatibilité avec les systèmes de positionnement par satellite (GPS, Glonass, BeiDou, Galileo).

Le cœur Cortex-A7 laisse par ailleurs la place à un Cortex-M3.

Ce dernier est plus limité en matière de sécurité (il ne prend, par exemple, pas en charge la technologie Qualcomm Trusted Execution Environment), mais aussi moins énergivore.

Sur ce volet, on nous annonce un courant de veille de moins de 1 µA et une tension de coupure de 2,2 V (contre 2,4 V sur le 9205).

Il est également question d’une empreinte réduite : les modules cellulaires basés sur le 212 LTE peuvent occuper moins de 100 mm² (à comparer au module de référence sur base 9205, ci-contre).

D’un modem à l’autre, la couverture du spectre hertzien est également réduite. Tandis que le 9205 prend en charge 27 bandes entre 450 MHz et 2,1 GHz, le 212 LTE fonctionne sur 22 bandes de 700 MHz à 2,1 GHz.

* À ne pas confondre avec le Snapdragon 212, SoC pour terminaux mobiles lancé en 2015.

Illustrations © Qualcomm

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago