IP, Wi-Fi…: la feuille de route d’AT&T

Cloud

L’opérateur américain poursuit sa mutation vers une architecture tout IP et annonce ses projets en matière de réseaux sans fil

Depuis son rachat en janvier dernier par SBC pour 16 milliards de dollars, l’ancien opérateur historique américain AT&T multiplie les annonces dont la dernière est accord avec Microsoft autour de la VoIP (voir notre article). Objectif, passer du métier de simple fournisseur de bande passante en télécommunication traditionnelle en principal intégrateur de solutions entreprises et applications réseaux.

Lors d’un point presse, le groupe a détaillé ses projets pour les mois à venir. L’opérateur annonce la signature des accords d’interconnexion réseau avec China Netcom et China Telecom. Des réseaux interconnectés sont également en cours de signature au Brésil, au Canada, en France, en Allemagne, en Irlande et en Angleterre. Dans le domaine des réseaux sans fil, AT&T a pour objectif de déployer 9.200 hot spots Wi-Fi situés dans les principaux centres d’affaires de 36 pays ? contre plus de 5.000 à fin 2004 et en prévoit plus de 15 000 d’ici la fin 2005. Il compte aussi poursuivre l’installation de connexions Ethernet vers plus de 1.700 sites dans le monde, contre 1.300 à fin 2004. Par ailleurs, des tests de la technologie WiMAX sont en cours de déploiement dans deux états clés du marché américain : le New Jersey et la Georgie, avec un troisième à venir. “Avec ces dernières évolutions, nous continuons à pénétrer activement les marchés globaux où la majorité de nos clients opèrent aujourd’hui”, souligne David W. Dorman, Président et CEO de AT&T.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur