iPad: Apple livre son ardoise

Cloud

Accompagné de centaines d’application dédiées, l’iPad débarque aux Etats-Unis en version wifi. Fin avril en France. La concurrence s’organise.

Il n’aura échappé à personne, et encore moins aux fans d’Apple, que l’iPad fera officiellement son entrée sur le marché demain, samedi 3 avril. Aux Etats-Unis du moins. La France pourrait profiter de la version wifi de l’ardoise électronique à partir du 24 avril tandis que le modèle 3G arriverait en juin ou juillet.

Avant même sa disponibilité en boutique, l’iPad connaît un succès significatif à travers les préventes. En une quinzaine de jour, entre 250 et 300 000 unités auraient ainsi été commandées. C’est dire si le produit est très attendu même si les usages restent à définir et l’efficacité de la machine à prouver.

Rappelons que l’iPad s’apparente à une tablette tactile avec écran 9,7 pouces en 1024×768 doté d’une super résolution (132 pixels/pouce) en wifi ou 3G (ou les deux) et proposée dans une gamme de prix proche de celle d’un PC portable (entre 499 et 829 dollars, les tarifs en euros restant à confirmer). Outre les quelques 150 000 applications de l’iPhone compatibles, Apple fournira une douzaine de logiciels dédiés dont le lecteur de livres électroniques iBooks et sa bibliothèque iBookStore de 30 000 ouvrages appelée à s’étoffer, et les outils de la suite bureautique iWork. Lire des livres, surfer sur le web, visionner des vidéos, répondre à ses messages, effectuer des travaux de bureautique, etc., l’iPad offre les mêmes services qu’avec un eBook mais sans clavier ni souris.

Avant même de savoir comment le nouveau projet de Cupertino sera accueilli, les éditeurs se sont jetés sur l’affaire. Du Scrable d’Electronic Arts aux lecteurs de flux RSS de Newsgator en passant par les cartes routières de LifeStyle, des centaines d’applications iPad sont déjà disponibles sur iTunes… moyennant finances (certaines s’affichant à 50 dollars). A titre d’exemples, Dailymotion a développé son lecteur donnant accès à quelques 13 millions de vidéos en ligne. Moins ludique, FileMaker annonce Bento for iPad, la base de données permettant d’organiser ses projets personnels.

appleipadbento.jpg

Bref, l’écosystème de l’iPad est déjà bien avancé. Il restera à vérifier que la forte attente des premiers jours se prolongera dans le temps. D’autant que la concurrence s’organise. A commencer par Microsoft qui, avec HP, avait présenté sa nouvelle tablette à l’occasion du CES 2010 ainsi qu’un concept de tablette à double écran s’ouvrant comme un livre. La Slate pourrait bien arriver en juin prochain. Sony, Dell, Acer, Asus, et le français Archos, voire Google selon les rumeurs, s’installeront également sur le marché de l’ardoise électronique de nouvelle génération. Selon le cabinet Gartner, il devrait se vendre plus de 10 millions de ces nouvelles tablettes PC communicantes dans le monde en 2010, dont plus de 400 000 en France. Combien pour Apple? Les paris sont ouverts…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur