IPhone 3G : les canadiens bien mal lotis

Cloud

Au pays de l’érable, il faudra s’engager trois ans pour mettre la main sur le nouveau combiné à la pomme

En France, les contrats des opérateurs mobiles qui exigent la plupart du temps un engagement de deux ans créent la polémique. Mais les français ont de la chance. Au Canada, cette période peut monter jusqu’à trois ans, pour peu que l’on veuille s’offrir le nouvel iPhone d’Apple avec un forfait.

Rogers Wireless qui distribuera le terminal au pays de l’érable a en effet dévoilé le prix de ses forfaits. Tous ont un point commun : ils imposent trois ans de fidélité à l’opérateur…

De telle conditions permettent-elles d’accéder à des prix avantageux ? Oui et Non. D’abord, l’opérateur n’a pas encore communiqué le prix de l’iPhone 3G lié à ces offres, ce qui fausse un peu le jugement.

Concernant les forfaits, ils débutent à 60 dollars par mois pour 150 minutes de voix (appels illimités soir et week-end), 400 Mo de data et 75 SMS. L’opérateur propose ensuite un forfait à 75 dollars (300 minutes et 750 Mo de data), à 100 dollars (600 minutes, 1 Go de data) et 115 dollars par mois (800 minutes et 2 Go de data).

Bref, espérons que l’opérateur canadien casse vraiment le prix du combiné pour justifier ces forfaits au long cours.

Aux Etats-Unis, les offres sont bien plus généreuses. AT&T propose pour 70 dollars par mois un usage data illimité, de la voix, pour deux ans d’engagement.

Orange France propose de son côté des forfaits débutant à 49 euros par mois avec un engagement de deux ans (data limité à 500 Mo par mois). Le prix du combiné débute à 149 euros.

En Allemagne, l’iPhone 3G (modèle 8 Go) sera proposé à partir de 1 euro avec un forfait à 69 euros par mois (engagement de deux ans). De l’autre côté de l’échelle, le plus petit forfait (29 euros par mois) sera associé à un iPhone 2 à 249,95 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur