iPhone 6 plus, Apple Pay et Watch, Apple rattrape son retard

MobilitéPoste de travail

Le show a donc eu lieu et il a tenu sa promesse. Apple a levé le voile sur deux smartphones dont un l’iPhone 6+ doté d’un écran 5,5pouces. Une montre connectée, l’Apple Watch sera disponible au début 2015 pour 350 dollars.

Le monde a donc enfin eu les réponses et les confirmations aux différentes rumeurs entourant les annonces d’Apple. Tim Cook a démarré rapidement la conférence de presse par les iPhone. Car c’est bien au pluriel qu’il faudra dorénavant parler du smartphone vedette de la firme. Le dirigeant a dévoilé l’iPhone 6 et l’iPhone 6 plus. Le premier est doté d’un écran 4,7 pouces et l’autre de 5,5 pouces avec une résolution de 1920×1080 pixels permettant l’affichage des applications en mode paysage. Parmi les caractéristiques communes entre les deux produits on notera un design arrondi, plus fin que les générations précédentes – seulement 6,9 mm pour iPhone et 7,1 mm pour la phablette. L’écran est Retina HD offrant 38% de pixels en plus. Côté puce, l’A8 succède sans surprise à l’A7 en gagnant au passage 50% de performance en plus. Elle est épaulée par le coprocesseur de mouvement M8. Ils embarqueront aussi un baromètre pour faire des terminaux une véritable station météo.

iphone-6 plus écran

Effort sur les images , le 32 Go disparaît

Sur la partie photo, On retrouve là une caméra iSight de 8 mégapixels avec un capteur nouvelle génération, capable de faire son autofocus par détection de phase. La stabilisation d’image numérique est de la partie et l’appareil peut enregistrer des vidéos en 1080p à 30 ou 60 fps. Par contre, l’iPhone 6 + bénéficiera d’un stabilisateur d’image optique. En slow-motion, il monte à 120 ou 140 fps. En façade, la caméra FaceTime HD bénéficie d’une meilleure ouverture (80% de lumière supplémentaire) et il devient possible de faire un mode rafale avec celle-ci. Sur le plan de la connectivité, les deux iPhone seront compatibles WiFi en 802.11ac et d’un modem LTE facilitant l’usage du VoLTE. Sur le plan de la disponibilité, les opérateurs ont annoncé une commercialisation pour le 19 septembre avec des précommandes à partir du 12 septembre. Sur les prix, le site d’Apple France donne quelques éléments sur le tarif des terminaux nus. Pour un iPhone 6, il faudra débourser 709 euros pour une capacité de 16 Go, 819 euros pour 64 Go et 919 euros pour 128 Go. Pour l’iPhone 6 plus, il faudra s’acquitter de 100 euros supplémentaires dans chacune des configurations citées précédemment. On noter au passage de la disparition de la capacité 32 Go.

Le NFC arrive enfin

Autre annonce importante, le lancement d’Apple Pay avec comme ambition selon Tim Cook de “remplacer le portefeuille”. La firme de Cupertino annonce donc sa conversion (tardive) à la technologie NFC. Il la combine avec son système d’authentification par empreinte digitale Touch ID pour se lancer dans le paiement sans contact. Apple a signé des accords avec plusieurs groupes de cartes bancaires, Visa, Mastercard ou American Express et prévoit un usage chez MacDo, Disney, Subway ou Nike par exemple. La firme rappelle que les informations ne sont pas stockées sur les serveurs d’Apple. Par ailleurs, la boutique ne verra ni le nom, ni le numéro de carte, ni le code de sécurité. Ce service sera uniquement disponible sur l’iPhone 6 et aux Etats-Unis dans un premier temps.

L’Apple Watch, un pari à l’heure de la concurrence

Enfin, le constructeur aura confirmé l’ensemble des rumeurs en dévoilant sa montre connectée l’Apple Watch. Selon nos confrères de Gizmodo, pas d’écran circulaire ici mais pourtant, on se retrouve bien face à une montre, avec un écran rectangulaire aux bords arrondis et les bracelets sont interchangeables, il y en aura six pour commencer. Elle s’interfaçera avec l’iPhone (à partir de la version 5). La montre est dotée d’un écran tactile Saphir, jugé incassable. Deux tailles d’écran seront disponibles. Apple a gardé un « remontoir » sur le côté de la montre pour pouvoir zoomer et naviguer plus facilement.

Elle embarque une petite enceinte et elle devrait être étanche. Elle comprend plusieurs fonctions comme l’assistant vocal, Siri, un GPS, etc. Pour la charger, elle intègre un chargeur à induction magnétique. Sur la partie applicative, Tim Cook a parié notamment sur l’arrivée de deux apps, Fitness et Workout pour accompagner les utilisateurs à avoir une bonne hygiène de vie et des métriques telles que rythme cardiaque, distance parcourue, efforts accomplis, calories consommées, etc. Il faudra maintenant attendre l’intérêt des développeurs pour ce produit. Il sera disponible au début 2015 pour un prix annoncé de 350 dollars.

Au final en une soirée, Apple a franchi le Rubicon des phablettes et des wearable technologies. Deux sauts dans l’inconnu et surtout dans des domaines où la concurrence est rude. Samsung a pris une longueur d’avance sur les smartphones XXL et dans les montres connectées. Un pari pour Apple, mais aussi pour Tim Cook qui a succédé à Steve Jobs et qui souhaite marquer son empreinte sur la firme de Cupertino.

iwatch

A lire aussi :

iPhone 6 et iWatch : les dernières rumeurs et les attentes

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur