iPhone : Apple fait le ménage en France

Régulations

Les avocats de la pomme ont fait plier les distributeurs qui ont procédé à des ventes sauvages du terminal

Depuis plusieurs semaines, des petits malins vendent en France l’iPhone alors que le téléphone mobile d’Apple ne doit être lancé qu’à la fin du mois de novembre, grâce à un partenariat exclusif avec Orange.

L’exemple le plus agaçant pour la firme et l’opérateur est celui du site Internet phoneandphone.com qui propose le combiné débloqué associé à des abonnements Bouygues Telecom ou Virgin Mobile à des prix très attractifs.

Le site expliquait alors qu’il ne fait que profiter de la législation française qui impose à Orange de proposer un modèle non bloqué utilisable chez tous les opérateurs. Une particularité qui a d’ailleurs poussé Apple à revoir ses exigences à la hausse auprès d’Orange.

Le 25 octobre, Orange menaçait ces distributeurs sauvages d’actions en justice mais ce sont finalement les avocats d’Apple qui ont fait le ménage. Et visiblement, les pressions ont été suffisamment fortes pour les faire plier. Ce mercredi, phoneandphone.com indiquait à l’AFP que, « compte tenu de la pression exercée par Apple, il suspendait la vente d’iPhone jusqu’à sa mise sur le marché européen, prévue courant novembre« .

Le courrier envoyé par la firme à la pomme lui demande de « cesser, dès réception de cette lettre de même que pour l’avenir, toute importation, toute mise en vente et/ou toute vente de produits Apple dans l’espace économique européen, sauf à ce que ces produits aient été mis sur le marché européen par Apple ou avec son consentement« .

Le site cède donc pour le moment mais annonce qu’il remettra en vente le mobile dès qu »il sera officiellement lancé en Europe, soit le 9 novembre. Or, c’est le 26 novembre qu’Orange doit commencer à distribuer l’iPhone. L’affaire est donc loin d’être bouclée…

Outre phoneandphone.com, d’autres distributeurs sauvages ont également annoncé qu’ils cessaient la vente de l’iPhone, notamment Earlytel. Par contre, on ne sait pas encore si le magasin Leclerc de Meurthe-et-Moselle qui a mis en vente des iPhone débloqués au prix (assez dissuasif) de 999 euros a stoppé les ventes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur