Iphone (Apple): les consommateurs s’en prennent aux batteries

Régulations

Face à un iPhone aphone, la solution n’est pas de le démonter, à moins de
posséder une salle d’opération javellisée, une kyrielle d’outils Hi-Tech et une
bonne assurance?

Les plaintes affluent. Les utilisateurs de l’iPhone veulent pouvoir changer eux-mêmes les batteries du téléphone de la marque à la pomme.

L’État de New York s’ne même. Il vient de demander à Apple de changer le design de son téléphone afin que les utilisateurs puissent changer eux-mêmes les batteries de ce coûteux équipement, véritable concentré technologique.

Cette information arrive deux jours après le dépôt d’une action groupée (ou class action) par deux juristes de l’Illinois pour le même motif.

Rappelons qu’Apple facture le changement de batterie 79 dollars. Car contrairement aux autres téléphones du marché, il est nécessaire pour retirer la batterie de totalement démonter l’iPhone.

En plus de cette somme qui vaut largement le prix d’un autre terminal de la concurrence, Apple facture 29 dollars pour le prêt d’un téléphone en remplacement, le temps d’opérer la réparation.

Dans un courrier envoyé au CEO d’Apple, Steve Jobs, le représentant de la fameuse Consumer Protection Board de New York, Mindy Bockstein, demande à la marque de modifier ces tarifs jugés excessifs par de nombreux utilisateurs.

« Un téléphone bénéficiant de l’appellation haut de gamme devrait avoir un service après-vente de meilleure qualité » estime dans son courrier le sieur Bockstein.

Qui plus est, ce dernier pense qu’Apple n’indique pas assez clairement ce « détail » important sur ses sites Web, concernant le changement de la batterie.

Il reste que ce problème n’a pas empêché à l’iPhone de dynamiser les résultats du géant américain. Bien que lancé seulement deux jours avant la publication des résultats trimestriels du groupe, l’iPhone a permis à Apple de réaliser un profit de 818 millions de dollars pour son troisième trimestre et le groupe pense vendre 1 million d’iPhone d’ici le 30 septembre 2007.

D’après l’association de consommateurs de New York, un utilisateur lambda devra quasiment changer de batterie tous les ans puisque ces dernières ne supportent que 300 cycles de rechargement.

Faux, rétorque la marque à la pomme, qui explique que la batterie de la machine est encore capable de charger à 80% après les 300 cycles de charge.

Pour l’instant, ce nouveau pépin n’a pas été commenté par Apple. Et on ignore quelle sera la stratégie juridique du groupe vis-à-vis de cette action groupée. Affaire à suivre, donc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur