iPhone : Apple se fait doubler sur le fil

Régulations

Ironique pour un produit “wireless”…

L’iPhone vient de débarquer dans l’univers de la téléphonie, mais il n’est pas signé de la marque à la pomme.

Depuis plusieurs mois, la presse spécialisée évoquait la sortie prochaine d’un téléphone portable étiqueté Apple, nom de code du projet iPhone, un nom très proche des produits de la pomme comme l’iPod ou le service de téléchargement iTune. Seulement, Steve Jobs et ses équipes se sont fait doubler par Linksys.

Lancé lundi 18 décembre l’iPhone est devenu une réalité. Mais surprise pour les macophiles, il ne s’agit pas d’un combiné Apple d’une nouvelle gamme de téléphones pour la VoIP de Linksys. Eh oui, la filiale de Cisco est le propriétaire de la marque iPhone depuis des années. Mais elle avait bien caché son jeu !, histoire de surfer sur le buzz généré par Apple.

Cette nouvelle ligne comprend en tout cinq modèles qui ont tous été lancés simultanément sur le marché.

Ces nouveaux terminaux comptent dans leur rang le WIP 320 qui dispose d’une capacité WLan et Wi-FI sur le standard 802.11g, le tout pour 200 dollars.

A noter également la disponibilité du CIT400, un terminal dual-mode DECT, labellisé Skype, il est disponible au prix de 180 dollars.

Ces deux téléphones sont disponibles aux États-Unis et devraient selon toute vraisemblance débarquer en Europe durant le premier trimestre de 2007.

Pour autant, selon les analystes, Apple concocte bel et bien un iPhone.

Seulement le groupe va devoir trouver un nouveau nom alors que celui-ci semblait parfait.

Le lancement de l’iPhone est un vrai coup de maître pour Linksys et sa maison mère Cisco qui peut désormais capitaliser sur l’insolite renommée de ce nom de produit.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur