iPhone : Orange compte en écouler 100.000 en un mois

Cloud

L’opérateur est sûr de son coup

Quelques heures avant le lancement officiel de l’iPhone en France, Didier Lombard, patron de France Télécom qui a obtenu un accord d’exclusivité avec Apple, affiche ses ambitions. Et la barre est placée plutôt haut puisque l’opérateur table sur 100.000 unités vendues avant la fin de l’année, soit en un mois de commercialisation.

“D’ici la fin de l’année, près de 100.000 iPhone seront vendus et cela se poursuivra l’année prochaine avec un rythme accéléré”, a-t-il dit sur Europe 1. Le patron de France Télécom mise sur les Fêtes de fin d’année et également sur les 62.000 personnes qui se sont inscrites sur le site d’Orange pour obtenir des informations.

Didier Lombard a également confirmé les récentes fuites concernant le prix des forfaits proposés avec le terminal hype de la pomme. Le terminal star sera vendu 399 euros et les forfaits iront de 49 euros par mois pour deux heures de communication(plus deux heures le week-end et 50 SMS) à 119 euros pour 8 heures. Il faudra s’engager deux ans, sinon ces prix augmenteront de 4,50 euros par mois. Bref, le rêve a un prix et il faudra débourser au minimum 987 euros la première année pour connaître les joies du terminal d’Apple.

Orange proposera la consultation des mails et le surf sur Internet en illimité, ce qui reste à vérifier, surtout au niveau des restrictions… Par ailleurs, l’abonnement comprendrait dix heures de connexion mensuelle aux 30.000 points d’accès wifi d’Orange.

Comme l’y oblige la législation (ce qui fait hurler Apple), Orange devra vendre l’iPhone débloqué sans abonnement. Didier Lombard a précisé que son prix de vente sera “significativement plus bas” que celui pratiqué par T-Mobile en Allemagne où le terminal est vendu 999 euros.

Sur la question du reversement de revenus à Apple, le patron d’Apple s’est montré moins disert. Selon différentes sources et rumeurs, Orange a accepté de reverser jusqu’à 30% des revenus générés par l’iPhone…

Reste désormais à connaître l’accueil des Français pour le mobile à la pomme. Les ventes sur Internet, notamment aux Etats-Unis où le dollar faible permet de réaliser de substantielles économies, va-t-il impacter le lancement?

En Allemagne, le premier jour du lancement, T-Mobile a vendu 10.000 iPhone et les observateurs ont souligné une certaine indifférence de la part des consommateurs. En Grande-Bretagne, selon Appleinsider, seulement 8.000 terminaux auraient trouvé preneur en une journée…

Pour autant, la vraie tendance se fera à Noël. C’est à ce moment que l’on pourra faire les comptes. Rappelons que les objectifs sont raisonnables: Apple viserait une part de marché de 1% pour 2008, soit 10 millions d’unités. A titre de comparaison, Nokia a vendu 70 millions de music-phones en 2006…

Rappelons qu’Apple a dépassé le cap du million de iPhone vendus au début du mois de septembre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur