iPhone : pari presque tenu pour Orange

Cloud

Depuis son lancement, l’opérateur a écoulé 70.000 terminaux

Orange visait entre 50.000 et 100.000 exemplaires vendus, ce sont finalement 70.000 iPhones qui ont trouvé preneur en France depuis son lancement il y a un mois. Un résultat plus que satisfaisant pour le premier opérateur français, partenaire exclusif d’Apple.

L’engouement pour le terminal de la pomme a surtout permis à Orange de gonfler rapidement son parc d’abonnés. Selon le groupe, 48% des acheteurs sont des nouveaux clients, ce sont donc presque 35.000 abonnés de plus pour l’opérateur. Des abonnés bien rentables qui auront payé leur combiné 399 euros et souscrit à 80% à un abonnement spécifique qui va de 49 à 119 euros par mois.

Par contre, les ventes d’iPhones ‘nus’, vendus débloqués et sans abonnement, qui avaient créé un certain malaise entre Apple et Orange, restent marginales. 3.500 mobiles ont trouvé preneur, il faut dire que le prix (749 euros) n’avait rien d’incitatif.

Ces scores soutenus vont-ils se maintenir ? Orange ne donne pas d’objectifs pour l’année qui vient de débuter. Il faut dire que l’iPhone n’a pas vocation à viser le marché de masse. Et la concurrence veille, autant chez les opérateurs que chez les fabricants qui multiplient les iPhones ‘killers’.

Pour Apple par contre, l’horizon est bien dégagé. La firme est en passe de répliquer le succès planétaire de l’iPod. 5 millions d’iPhone ont été vendus dans le monde depuis un an, le cap des 10 millions est fixé pour fin 2008. Même s’il restera un nain face à un Nokia ou à un Samsung, Apple aura néanmoins réussi à se faire une place dans un marché hyper verrouillé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur