Iphones explosifs : Bruxelles demande des comptes à Apple

Cloud

Apple est sur la sellette. La Commission européenne demande à la firme de réagir sur les deux surchauffes des iPhone et iPod. Sans réponse.

Apple continue de voir se former des critiques sur certains de ses appareils. Après le cas d’une jeune anglaise victime de son iPod Touch, un adolescent d’Aix-en-Provence avait été légèrement blessé suite à l’explosion d’un iPhone.

Une semaine après qu’une famille de Liverpool ait vu son iPod chauffer, fumer, bondir de trois mètres dans les airs pour finir par exploser, l’iPhone fut donc mis en cause. Cette fois la Commission européenne a choisi de demander des comptes à Apple sur ces cas.

« Nous avons invité Apple à nous donner des informations sur l’incident en France, mais pour l’instant nous n’avons pas eu de réponse », a ainsi déclaré à l’AFP Ton Van Lierop, porte-parole pour les services de l’Industrie et des Entreprises. Une demande encore non suivie par la firme de Cupertino.

Cette missive de la part de Bruxelles n’est pas contraignante puisqu’elle n’est pas notifiée auprès du Rapex, le dispositif d’alerte et d’information de la Commission. Chaque semaine, elle diffuse une liste des produits dangereux notifiés par les autorités nationales. Toujours est-il qu’en l’absence d’informations, rien ne contraint pour l’instant Apple à sortir de son mutisme.

La Commission tente donc de démêler les informations puisqu’au début du mois, au Royaume-Uni, une petite fille de 11 ans avait été victime d’une explosion de son iPod Touch. Apple aurait alors tenté de soudoyer les parents de la fillette. Une révélation qui, ajoutée au silence d’Apple, fait planer le doute quant à la nature exacte des incidents. La cause pourrait ne pas être simplement une surchauffe des batteries au lithium-ion.

Apple recommande simplement de ne pas exposer ses téléphones et baladeurs à une température supérieure à 35°C. L’ iPhone au soleil, une chance qu’on n’aura jamais.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur