iPod : un utilisateur sur trois serait un pirate

Régulations

Le baladeur numérique iPod d’Apple n’est pas à l’abri des dangers du piratage de musique. Selon une étude de Jupiter Research en Europe, 30 % des utilisateurs échangent des fichiers illégaux

Posséder un iPod n’est pas synonyme de téléchargement légal sur iTunes ! Au contraire, une étude de Jupiter Research auprès de 400.000 utilisateurs européens du baladeur numérique iPod d’Apple révèle que seulement le tiers d’entre eux téléchargent légalement sur le service iTunes.

Ainsi, la part des musiques en provenance d’iTunes stockées sur le baladeur iPod ne serait que de 5 %. Ce qui porte la moyenne des titres téléchargés sur iTunes à 20 par an et par utilisateur. Certes, le baladeur, comme la plupart de ses concurrents, autorise l’utilisateur à charger des fichiers au format MP3 compressés à partir de CD, dont on imagine que la majeure partie est légale. En revanche, l’étude a révélé que 30 % des utilisateurs européens d’un iPod reconnaissent stocker sur leur baladeur des titres dont l’origine est illégale, en particulier téléchargés à partir des plates-formes de ‘peer-to-peer‘ (P2P). Et n’oublions pas que les résultats des études portant sur des pratiques illégales sont généralement minorés par les craintes sur l’anonymat des individus interrogés…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur