Isabelle Alfano : « Cartes 2012 s’ouvre sur la ville intelligente »

Logiciels

Identification, sécurité numérique, paiement mobile, ville intelligente et connectée… Isabelle Alfano (Comexposium) précise les temps forts du salon Cartes 2012 organisé à Paris Nord Villepinte du 6 au 8 novembre prochains.

Plusieurs milliers de professionnels sont attendus au salon Cartes organisé par Comexposium du 6 au 8 novembre 2012 au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte. Isabelle Alfano, directrice du salon, met l’accent sur les atouts de cet évènement dédié aux technologies d’identification, sécurité et paiement.

Silicon.fr – Combien de visiteurs et exposants sont attendus au salon Cartes 2012 ?

Isabelle Alfano – Nous accueillerons environ 450 exposants et près de 20.000 visiteurs professionnels venant de tous les continents. Ces résultats font de Cartes un évènement unique : le rendez-vous mondial annuel de tous les acteurs des smart technologies.

Avec l’Inde comme pays à l’honneur du salon, pensez-vous attirer davantage d’acteurs des marchés émergents ?

Tous les ans, Cartes, en concertation avec les principaux acteurs de l’industrie, choisit de mettre un pays à l’honneur. Les critères qui déterminent ce choix incluent le dynamisme et le potentiel du marché, ainsi que l’existence de grands projets nationaux.

Ainsi, avec de grands projets portant sur l’inclusion financière et l’identification biométrique, les produits sans contact, le M2M, les produits financiers mobiles sécurisés ou encore la biométrie appliquée à l’identification, l’Inde offre un potentiel de développement considérable pour tous les acteurs du paiement et de la sécurité numérique.

Nous attendons sur Cartes 2012, un nombre de visiteurs indiens en progression et souhaitons favoriser les contacts entre les acteurs mondiaux de la filière et les décisionnaires du marché indien.

Sous quel angle le cloud computing et l’Internet des objets seront-ils abordés ?

Cartes reflète l’évolution du monde numérique et l’évènement présente un écosystème désormais plus vaste, où les acteurs issus du secteur bancaire côtoient les nouveaux acteurs de l’Internet et du mobile.

Le salon se fait également l’écho des grands tendances qui se dessinent dans le futur des moyens de paiement, de la sécurité numérique, de l’identification, du sans-contact et de l’Internet des objets.

Les opportunités de business dans les secteurs de l’identification et des services financiers cohabitent désormais sur le salon avec les développements des projets NFC, du marché du machine-to-machine ou encore du cloud computing.

Le cloud computing et l’Internet des objets sont ainsi largement traités dans le cycle de conférences, avec des sessions comme « Internet des objets : smart grid, smart health, smart cities » ou « Sécurité dans le cloud : prospective ». Le cloud bénéfice en outre d’une zone spécifique mise en œuvre par Eurosmart, avec des démonstrations de solutions sécurisées présentées par les grands acteurs de smart technologies.

De nouveaux exposants comme Oracle prennent aussi place sur le salon pour présenter leurs solutions de bases de données sécurisées.

Quelles surprises attendent les professionnels du salon Cartes cette année ?

Je citerai trois temps forts :

Tout d’abord, les Trophées Sésames. Ceux-ci récompensent chaque année les meilleures innovations technologiques des secteurs de la carte à puce, de la sécurité numérique, de l’identification, des transactions sécurisées et du sans contact.  Ces Trophées seront décernés aux gagnants lors d’une cérémonie, la veille de l’ouverture du salon. Par ailleurs, les gagnants et les 36 finalistes sélectionnés parmi 475 candidatures se présenteront sur un espace dédié.

Ensuite, le World Card Summit. Cette grande conférence inaugurale sera une fois encore l’occasion pour les dirigeants de grands acteurs de la sécurité numérique tels que American Express, Giesecke & Devrient, Infineon Technologies, Morpho, NXP Semiconductors et Oberthur Technologies, de donner leur point de vue sur les technologies et solutions qui accompagnent l’évolution de notre société digitale.

Seront notamment abordés : le déploiement NFC (Near Field Communication) et le paiement mobile, la sécurité dans le cloud, l’Internet des objets et l’identification. Parallèlement, en session d’ouverture, PayPal lancera les débats sur le thème « repenser les paiements mobiles pour l’ère de l’expérience omni-canal ».

Enfin, l’espace Smart Urban Mobility permettra de débattre des enjeux technologiques, économiques et sociétaux autour des villes intelligentes. Ces thématiques intéressent particulièrement les industries des smart technologies présentes sur Cartes. Pour la première fois cette année, des réalisations concrètes sur le thème de la ville connectée (services, transports, etc.) feront l’objet de démonstrations sur le salon.

Dans un espace dédié à la mobilité urbaine intelligente, seront présentés : le projet Autolib’, le plus grand service public d’auto-partage de véhicules électriques au monde, ainsi que le système de gestion de la circulation de NXP qui collecte des données sur la circulation sans connexion filaire, en temps réel et en toute confidentialité.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur