IT Cup : nouvelles technos et foot au service de l’humanitaire

Régulations

Depuis 4 ans, l’association IT Cup réunit les grandes entreprises techno dans
un tournoi de foot. Les fonds collectés servent à concrétiser des projets
humanitaires avec Télécoms sans frontières

Nouvelle technologie et humanitaire : la connexion fonctionne. Cette année, Clairfontaine, le camp mythique d’entraînement des Bleus, accueillera l’IT Cup le 10 juin. Depuis maintenant 4 ans, cette compétition se fait fort de réunir, pour un tournoi de foot, les grandes entreprises du secteur des nouvelles technologies. L’occasion de voir Microsoft affronter HP sur le terrain !

Objectif : rassembler une somme d’argent suffisante pour permettre à l’association Télécoms sans frontières de mettre en place une action humanitaire dans un pays pauvre.

En effet, chaque entreprise participante verse une cotisation en fonction de son chiffre d’affaires. La précédente édition avait permis d’amasser la somme de 53.965 euros. Les fonds ainsi collectés ont servi à soutenir deux actions au Niger.

La première, une opération de téléphonie humanitaire, a permis à des familles d’obtenir un soutien psychologique et de contacter leurs proches lors des périodes de déplacement. La seconde consistait à soutenir les organisations locales et internationales en installant un centre de télécommunication à long terme.

En 2006, TSF a oeuvré dans la région de Dakoro, la zone la plus pauvre du Niger qui est lui même un des pays les plus pauvres de la planète. L’ensemble de ces actions s’inscrit bien dans la logique des fondateurs de l’association créée en 1998. De leurs expériences précédentes émerge un constat : les populations des zones dévastées ont un réel besoin de télécommunication. Il en va de même pour les ONG sur place qui aident la population. Aujourd’hui, l’action de TSF se veut plus que concrète. Une structure comme le Centre IT Cup de Dakoro joue un rôle dans le développement de la région.

TSF ne se limite pas aux télécommunications. Le Centre de Dakoro offre des formations à l’informatique et à Internet aux populations et aux autorités locales. Des formations indispensables aux jeunes lorsqu’ils recherchent un emploi dans les grandes villes telles que Niamey. Internet est également du pain béni pour les agriculteurs qui peuvent enfin connaître le prix réel de leurs récoltes. Grâce aux fonds obtenus par l’IT Cup, l’association agit dans des secteurs aussi diverses que la lutte contre la pauvreté, l’alphabétisation ou encore l’information et la prévention sanitaire. Et permet à des régions entières de sortir de leur isolement.

Le tournoi du 10 juin prochain devrait permettre à Télécoms sans frontières de mettre en place un centre similaire, au Nicaragua.

Pour plus d’information : www.tsfi.org


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur