IT Life : Pascal Van Brabant, Hachette Livre, priorité aux très hauts débits !

DSI

Hachette Livre optimise son infrastructure grâce à son propre réseau sur fibre. Explications de Pascal Van Brabant, DSI. Un témoignage IT Life.

Troisième éditeur mondial, Hachette Livre (*), compte une vingtaine de sites en région parisienne. Ils sont désormais tous interconnectés par un réseau LAN étendu (ou MAN, Metropolitan area network).

Pour mutualiser le système d’information, y compris la bureautique et la téléphonie IP, le choix s’est porté sur un réseau étendu très performant. Deux alternatives techniques ont été étudiées : soit louer de la fibre noire et l’opérer soi-même, soit louer une liaison opérée à débit limité chez un grand opérateur historique.

Le coût des deux solutions était quasiment identique, selon Serge Bellier, directeur Réseaux, Bureautique et Téléphonie de Hachette Livre. « Aujourd’hui, sur la même paire de fibre noire, Hachette Livre opère dix fois plus de bande passante. Notre lien 1 Gb/s de départ s’est très rapidement transformé en 4 canaux 1 Gb/s, auxquels s’ajoutent 3 canaux 4 Gb/s Fibre Channel et un canal Fibre Channel (FICON, IBM), grâce au multiplexage optique. »

« Financièrement, cette évolution technologique, qui accompagne les besoins des directions métier du groupe Hachette Livre et de ses éditeurs, serait inenvisageable en louant de la fibre opérée », nous a expliqué Pascal Van Brabant, directeur des Systèmes d’Information de Hachette Livre. « Une telle solution technique a été rendue possible, car nous disposions de la capacité à opérer une fibre noire. »

« Avec comme facteur accélérant la généralisation du Numérique dans le monde du Livre, la problématique portait notamment sur le besoin de déployer des liaisons réseau performantes afin d’accompagner notre développement métier dans l’e-business. Donc, un besoin de réseau haut débit. En parallèle, nous devons faire face également à une explosion des données », explique Pascal Van Brabant.

Quelles technologies vous paraissent déterminantes ?

Pascal Van Brabant, DSI de Hachette Livre
Pascal Van Brabant, DSI de Hachette Livre

[Pascal Van Brabant, DSI de Hachette Livre]
Ce sont les technologies réseau à très haut débit qui constituent la cheville ouvrière de notre nouvelle infrastructure. Mais il y a également l’aspect économique.

Deux types de solution se présentaient à nous : soit avoir recours à un grand opérateur du marché, capable de nous fournir des liaisons à très haut débit, mais à un coût élevé et proportionnel au débit fourni ; soit réaliser, avec notre équipe télécom interne, notre propre réseau en nous appuyant sur la fibre noire d’un opérateur tierce partie – ce qui, économiquement, s’est avéré moitié moins onéreux.

Qu’est-ce qui explique votre satisfaction  ?

Notre satisfaction repose sur le fait que nous payons, disons « raisonnablement », de la qualité de service et du très haut débit, et que ce sont nos propres équipes télécom qui ont sélectionné et installé les équipements – commutateurs, routeurs (d’origine Transmode) et qui aujourd’hui maintiennent et font évoluer tout le réseau LAN étendu de Hachette Livre selon nos besoins.

Le levier économique est aussi réalisé : Hachette Livre s’appuie sur un opérateur de fibre noire – Interoute –  qui dispose d’un maillage dans le monde entier. Sur ce réseau offrant haut débit et robustesse, Hachette Livre a connecté toute son informatique autour de son datacenter.

Enfin, à noter également qu’Interoute nous fournit les accès Internet, via deux liens à très haut débit de 150 mégabits/s chacun en haute disponibilité. Nos équipements réseau nous permettent de supporter dynamiquement jusqu’à 1 gigabit/s. Il nous suffit de changer un paramètre en quelques secondes pour accroître notre capacité.

Quel autre projet vous mobilise actuellement ?

Une autre problématique concerne la volumétrie et le stockage des données. En quelques années Hachette Livre est passé de « gigaoctets » aux « téraoctets », et bientôt aux « pétaoctets ». La sauvegarde et l’archivage de toutes ces données posent également question. C’est un dossier actuellement ouvert, en regard d’une stratégie en cours de finalisation. Il s’agit de savoir, par exemple, comment permettre l’exploitation de ces données sur l’ensemble de notre réseau LAN étendu, qui devient un MAN (ou réseau métropolitain), voire un WAN à l’international…

_____________________________

Hachette livre_logo_
Hachette Livre

(*) Hachette Livre, une constellation

Hachette Livre se définit comme une «constellation de maisons d’édition», suite à de multiples acquisitions en France et à l’international. Ces maisons d’édition, qui « développent de nouvelles approches du savoir » sont généralement spécialisées dans les dictionnaires et les encyclopédies à forte notoriété.

« Ancrées dans les traditions de leurs pays respectifs, elles restent fidèles aux valeurs académiques qui fondent leur réputation depuis des siècles. (…) Elles portent une attention croissante aux nouveaux usages de lecture ». Et elles participent à la révolution numérique en cours.

Les premiers dictionnaires et encyclopédies datent de 1852.
____

Voir aussi les autres témoignages IT Life :
IT Life: Fabrice Del Aguila, Soletanche-Freyssinet (Vinci)
IT Life : Nicolas Monnier, CERFACS, l’empreinte énergétique des serveurs pose questions
IT Life : Jean-Marc Prost, Volvo IT, le collaboratif et la mobilité
IT Life : Diane Remond, ACCOR, le défi de créer une base de clients unique
IT Life : Catrena Blanco, Europcar, comment réussir sans budget


Voir aussi:  La fibre optique en 10 questions


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur