Itokawa : l’astéroïde recèle bien des surprises

Régulations

La sonde japonaise Hayabusa se rapproche de l’astéroïde Itokawa. Les dernières photos n’en finissent pas de surprendre les astronomes

Un astéroïde des traditionnellement associé à une masse rocheuse. Mais à 300 millions de kilomètres de la Terre, l’astéroïde Itokawa présente une structure incroyablement granuleuse.

C’est ce que révèle la sonde japonaise Hayabusa, qui tourne depuis la mi septembre à 3 kilomètre de l’astéroïde ? dont le diamètre est d’environ 500 mètres ? et s’apprête à larguer Minerva, un module qui rebondira sur le ‘sol’ de Itokawa. Ce qui crée la surprise, c’est que la surface de ce dernier semble composée de blocs rocheux, dont les plus gros atteindraient plusieurs dizaines de mètres. Certaines zones seraient d’ailleurs totalement lisses, vierges de régolithe, la poussière qui recouvre habituellement la surface des corps du système solaire. Cette structure est totalement inhabituelle, et différente des autres astéroïdes photographiés. Une surprise qu’accentue le faible nombre de traces de cratères d’impact. L’astéroïde serait dont composé de cailloux accumulés à sa surface. Mais comment ? L’énigme est posée, les scientifiques attendent beaucoup du module de la sonde qui se posera à la surface de Itokawa. Et du prélèvement d’échantillon attendu pour le 12 novembre. Ce jour là, la sonde se rapprochera de la surface sans s’y poser, enverra des projectiles, et récupérera les éjectas dans un cornet. Si l’opération réussit, elle sera renouvelée le 25 novembre. Puis Hayabusa ramènera sa récolte sur Terre? en juin 2007 !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur