Itokawa révèle ses secrets

Régulations

Approché de très près par la sonde japonaise Hayabusa, l’astéroïde Itokawa se révèle n’être qu’un amas de gravats

Fin 2005, après une fin de mission plutôt chaotique qui s’est terminée par une mise en sommeil de la sonde japonaise Hayabusa qui s’est mise en orbite autour du Soleil, l’astéroïde Itokawa, situé entre Mars et Jupiter, devait encore livrer ses secrets.

La principale question portait sur sa composition, les chercheurs penchaient pour un seul bloc? Les chercheurs de la Brown University viennent de publier leurs premières conclusions, parues dans la revue Science : Itokawa n’est qu’un amas de cailloux et de vide. Les blocs rocheux qui le composent sont d’une composition minérale du type des météorites de chondrites LL trouvées sur Terre, avec des silicates pyroxènés et olivine. La gravité de l’astéroïde est faible, l’ensemble serait donc instable, surtout qu’il présente une porosité de l’ordre de 40 %. Il faudra sans doute attendre 2010 ? si tout va bien ! – et le retour de la sonde Hayabusa avec son chargement d’échantillons pour en savoir plus?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur