Pour gérer vos consentements :
Categories: Business

ITSM et RH : ServiceNow absorbe Hitch Works

Rompu aux opérations de croissance externe, ServiceNow confirme acquérir Hitch Works, une plateforme cloud de gestion des compétences et de mobilité interne.

Fondée en 2019, basée à Seattle (Washington), Hitch a développé une offre alimentée par une intelligence artificielle (IA) conçue pour renforcer l’adéquation entre talents et projets de grands comptes et entreprises de taille intermédiaire.

La solution cartographie et planifie l’offre et la demande de compétences pour accompagner l’activité des équipes en charge, des ressources humaines aux directions métiers.

Alignement des talents et projets

« La gestion des compétences a longtemps été cloisonnée, avec des solutions ponctuelles multiples et des processus fragmentés qui ne fonctionnent pas bien ensemble », a déclaré Gretchen Alarcon, VP et directrice de l’activité HRSD (HR Service Delivery) de ServiceNow. « Avec Hitch, ServiceNow va rationaliser la recherche de compétences via une plateforme unique » pour aider les décideurs à « aligner » compétences et projets, a-t-elle ajouté.

En rachetant Hitch, ServiceNow ajoute donc une brique d’intelligence sur les compétences à sa plateforme Now de gestion des services informatiques et de l’expérience utilisateur. L’integration concerne en priorité les flux de travail employés (employee workflows).

Aussi, ServiceNow prévoit d’étendre ultérieurement les capacités de Hitch à l’ensemble de son portefeuille : management des services IT (ITSM), clients et développeurs.

Chez Hitch Works, la fondatrice Kelley Steven‑Waiss, qui fut DRH et responsable de l’innovation de HERE Technologies, et la directrice générale Heather Jerrehian, cofondatrice de How Women Invest (capital risque), vont intégrer le top management de ServiceNow.

La transaction, dont le montant reste confidentiel, s’inscrit dans un contexte d’inadéquation entre offre et demande de compétences technologiques, de concurrence exacerbée pour recruter et retenir les profils jugés les plus qualifiés, voire de « grande démission ».

L’opération fait suite aux rachats d’Element AI, jeune pousse canadienne d’intelligence artificielle, et de l’entreprise berlinoise Swarm64 (bases de données) par ServiceNow.

(crédit photo @servicenow)

Recent Posts

5 scale-up françaises de cybersécurité à retenir

De Ledger à HarfangLab, des entreprises et start-up françaises de sécurité cyber et protection de…

15 heures ago

Linux : Debian passe au firmware propriétaire

Debian 12 va officiellement inclure du microgiciel propriétaire. Un coup de canif dans le "contrat…

21 heures ago

Stockage : IBM prend la main sur les technologies Red Hat

Le portefeuille stockage de Red Hat va fusionner avec celui d'IBM. En première ligne, Ceph…

22 heures ago

Elon Musk propriétaire de Twitter : on s’en approche

Elon Musk accepte finalement de procéder à l'acquisition de Twitter... moyennant l'abandon des poursuites à…

1 jour ago

Comment mieux embaucher des développeurs ?

La maîtrise de langages de programmation ne fait pas tout. L'entretien technique ne devrait négliger…

2 jours ago

Logiciels libres : 7 nouveaux entrants au SILL

Coup de projecteur sur quelques-uns des ajouts effectués en septembre au Socle interministériel des logiciels…

2 jours ago