iTunes, le cadeau à la mode aux USA

Régulations

Le service de téléchargement de musique en ligne d’Apple fait l’objet d’une surenchère marketing sous la forme de cadeaux : après Pepsi Cola, c’est au tour de McDonald’s d’acheter pour un milliard de dollars de chansons

S’il fallait apporter une autre preuve du succès du service de téléchargement payant de musique en ligne iTunes d’Apple que les millions de morceaux musicaux achetés au prix unitaire de 99 cents, les contrats signés avec Pepsi Cola et McDonald’s suffiraient à eux seuls !

Pepsi, a été le premier à surfer sur le succès de iTunes, en commandant pour 100 millions de dollars de téléchargements. La chaîne de restauration rapide McDonald’s a surenchéri sur un montant qu’il sera cependant difficile de dépasser, un milliard de dollars ! L’ouverture d’iTunes à l’environnement Windows, et non plus spécifiquement sous OS Mac, a sans doute favorisé les échanges. Il faut cependant nuancer ces chiffres, car au-delà des engagements pris et de l’effet marketing de l’annonce, le coût réel de l’opération devrait être sensiblement inférieur. En effet, tous les gagnants ne consommeront pas leurs prix? Un nouveau marché s’ouvre donc au profit d’iTunes, Apple ayant annoncé que le tarif unitaire restait fixé à 99 cents le morceau musical, même si Ronald MacDonald en écoutait un milliard. Lancement des promotions par Pepsi le premier février 2004, à l’occasion du Super Bowl.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur